Walter Weller, chef d’orchestre

est né à Vienne le 30 novembre 1939. Après des études de violon à la Hoschschule de Vienne avec Ernst Morawec and Franz Samohyl, il entre à dix-sept ans à peine à la prestigieuse Philharmonie. Après avoir été second violon du fameux Wiener Konzerthaus Quartett d’Anton Kamper, il fonde en 1958 le Quatuor Weller, avec lequel il donne des concerts tout autour du monde durant une douzaine d’années et enregistre quelques disques célèbres, dont une version de références du Quintette D. 956 de Schubert (Decca). Il est également professeur de musique de chambre à l’Académie de musique de Vienne de 1964 à 1966.

En 1961, devient Premier violon solo de la Philharmonie de Vienne, poste qu’il occupera onze ans. Dans le même temps, il étudie la direction d’orchestre avec les plus grands : Karl Böhm, Horst Stein, George Szell puis Josef Krips qui devient son mentor, et fait ses débuts de chef, toujours à la tête de la Philharmonie de Vienne, en 1966.

En 1969 il est engagé par l’Opéra et la Volksoper de Vienne puis devient en 1971 Directeur Général de la musique à Duisberg. Les postes, alors, se succèdent : Chef principal du Niederösterreichisches Tonkünstlerorchester de Vienne de 1975 à 1978, Directeur musical du Royal Liverpool Philharmonic Orchestra de 1977 à 1980, dont il devient Chef Invité Honoraire à vie, puis Directeur du Royal Philharmonic Orchestra de 1980 à 1986, et premier chef invité de l’Orquesta Nacional de España jusqu’en 1991. De 1991 à 1996, il est Chef Principal du Royal Scottish National Orchestra qui le nomme ensuite « Conductor Emeritus » à vie, et de 1994 à 1997 Directeur général de la musique du Théâtre et Directeur musical de l’Orchestre de Bâle.

Bref, une carrière bien remplie qui l’a mené dans toutes les grandes salles de concerts et tous les grands théâtres du monde, Londres, Vienne, Berlin, Milan, New York, San Francisco, au Japon et en Asie. De même, les honneurs divers glanés au fil de ce parcours sont innombrables et il a été récompensé par la république autrichienne, la Beethovengesellschaft de Vienne, l’American Biographical Institute et l’International Biographical Centre de Cambridge. Enfin, Walter Weller a l’honneur de figurer sur le billet de cinquante livres de la banque d’Ecosse.

Sa discographie, très vaste, comprend quelques enregistrements intéressants :

Symphonie en ut de Dukas avec le London Philharmonic (Decca) ;

Intégrale des Symphonies de Prokofiev avec le London Philharmonic et le London Symphony (Decca) ;

Symphonie N° 4 et Sinfonietta « La Jolla » de Martinu avec le Royal Liverpool Philharmonic Orchestra (EMI), et beaucoup d’autres…

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.