Banniere-ClefsResmu-ok

Dvořák, vous avez dit Dvořák ?

À emporter, Biographies, Livre

Antonín Dvorák ou l’effusion lyrique. Philippe Simon. Editions Papillon, collection mélophile, Genève, 143 pages. Avril 2004.

 

L’année 2004 est entre autre celle de la commémoration du centenaire de la disparition du compositeur tchèque . A cette occasion, les parutions de ses œuvres se multiplient ; récemment la maison Harmonia Mundi nous a gratifié d’un somptueux enregistrement de lieder interprétés par la mezzo argentine accompagnée du pianiste Robert Vignole (Lire l’article). La maison d’édition suisse Papillon n’est pas en reste en publiant une biographie du compositeur écrit par Philippe Simon, historien de la musique et critique au journal Diapason.

Dès l’introduction, l’auteur annonce clairement son but : donner envie aux mélomanes, néophytes ou confirmés d’explorer cet univers empli de charme et de spontanéité et qui ne se résume pas uniquement à la Neuvième Symphonie dite du Nouveau Monde ou au trio n° 4 opus 90 plus connu sous le nom de Dumky. Force est de constater qu’il y parvient avec succès. Les différents évènements qui jalonnèrent la vie du compositeur tchèque sont présentés au lecteur dans un style clair et efficace. Sa formation musicale écourtée, sa rencontre avec Brahms, ses divers voyages en Angleterre ou aux Etats-Unis, rien n’est oublié, sans jamais tomber dans l’écueil de l’anecdotique. Ponctuant ce récit, des explications d’œuvres accompagnées d’extraits de partitions nous éclairent sur l’évolution musicale du musicien.

Le texte présente donc l’œuvre et la vie de Dvorák de façon claire et précise sans pour autant entrer dans des considérations musicologiques que seuls des spécialistes pourraient comprendre. De nombreuses illustrations égayent un texte dont la lecture est déjà si agréable. La présence d’un tableau synoptique en fin d’ouvrage nous permet de replacer l’auteur et son œuvre dans le contexte historique mais aussi artistique de l’époque. Une discographie sélective conclut l’ouvrage pour aider le mélomane à aborder ce riche répertoire.

Les éditions Papillon nous offre un ouvrage facile d’accès d’une grande concision et nous donne envie de nous plonger dans l’écoute de l’opéra Russalka ou le Requiem une fois les pages du livre refermées.

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.