À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Alessandro Rolla : Duos échevelés pour violon et alto

Plus de détails

Alessandro Rolla (1757-1841) : Duetto en si bémol majeur opus 13, Duo en do mineur opus 4. n°2, Duo en mi bémol majeur opus 7 n°2, Duo en do majeur opus 9, Adagio en fa mineur (tiré du Duetto en do majeur opus 7 n°1). Isabelle Faust, violon. Thomas Riebl, alto. 1 CD PAN CLASSICS 10172. Durée : 66’00. © 2004. Textes en français, anglais et allemand.

 

Pan Classics

Conformément à la ligne éditoriale que Pan Classics s’est fixée, le label suisse sort cet automne un disque consacré à des duos pour violon et alto d’un compositeur rarement édité : . Contemporain de Mozart comme de Bellini, puisqu’il vécut entre 1757 et 1841, l’Italien apparaît aujourd’hui sous les traits d’une personnalité musicale marquante de son temps. Historiquement, ses compositions ont été reléguées par ses activités de direction. Le chef a en effet plusieurs créations d’opéras de Rossini, de Bellini et de Donizetti à son actif. Et pas des moindres puisque La Pie voleuse, Le Turc en Italie, Norma, Il Pirate, Lucrezia Borgia figurent au sein d’une impressionnante liste. Comme pédagogue, Rolla enseigna le violon et l’alto au conservatoire fondé par décret de Napoléon en 1807 afin de pourvoir les rangs de l’orchestre de la Scala. Rolla s’est essentiellement tourné vers la musique de chambre et l’orchestre. Divers concertos pour violon et pour alto existent dans son catalogue d’opus encore méconnu puisque de nombreuses partitions dorment –où peu s’en faut–dans plusieurs bibliothèques de la péninsule italienne.

De la production de Rolla, le présent CD présente des œuvres charmantes et virtuoses qui rappellent le classicisme des viennois du tournant du XIXe siècle mais dont les élans mélodiques conjugués à une originalité parfois un peu débridée ne sont pas sans rappeler les ariettes, arias et autres duos tirés des ouvrages lyriques que le compositeur a fréquentés à son pupitre de direction. Nullement en avance sur leur temps, ces piécettes à l’instrumentation assez rare offrent néanmoins de savoureux moments d’une musique enlevée qui se révèle fort bien proportionnée au fil de ses mouvements constitutifs. L’inventivité thématique le dispute par ailleurs sans relâche à la vivacité rythmique. Virtuose, l’écriture ne glisse cependant jamais dans les travers démonstratifs et outranciers d’un Paganini, à tel point que l’on est en droit de se demander pourquoi le second peut aujourd’hui se prévaloir d’une notoriété posthume dont Rolla demeure encore privé. Il est vrai que Paganini est aussi, peut-être, l’inventeur du marketing musical, au sens moderne du terme …

La violoniste allemande établie à Paris , titulaire d’un Gramophone Award en 1997, mène une carrière dont l’essor croissant est amplement mérité. En compagnie de l’élégant premier alto du Wiener Streichsextett, Thomas Riebl, elle offre un phrasé et une sonorité pleins de grâce qui portent ces œuvres aux figures d’archet aussi redoutables que séduisantes. L’Autrichien, fin musicien, marie à merveille sa sonorité d’alto, moins brillante par essence, à celle, fastueuse, du violon d’.

Signalons en outre que la prise de son souligne les timbres avec un grand naturel et une présence équilibrée. Idéalement capté, ce disque permet d’accueillir Isabelle Faust et Thomas Riebl dans son salon pour une heure de musique à vivre à l’échelle du cadre domestique.

Plus de détails

Alessandro Rolla (1757-1841) : Duetto en si bémol majeur opus 13, Duo en do mineur opus 4. n°2, Duo en mi bémol majeur opus 7 n°2, Duo en do majeur opus 9, Adagio en fa mineur (tiré du Duetto en do majeur opus 7 n°1). Isabelle Faust, violon. Thomas Riebl, alto. 1 CD PAN CLASSICS 10172. Durée : 66’00. © 2004. Textes en français, anglais et allemand.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.