À emporter, Audio, Musique d'ensemble

D. de Williencourt et les concertos de Haydn

Plus de détails

Joseph Haydn (1732 – 1809) : Concerto en do majeur pour violoncelle et orchestre ; Concerto enmajeur pour violoncelle et orchestre. Dominique de Williencourt, violoncelle.Christopher Chamber Orchestra of Vilnius. Direction, Donatas Katkus. 1 CD EA Records, EA0408. 51’13’’. DDD – Stéréo. 2005. Notice en anglais, allemand et japonais, un petit plus : un extrait de lettre de Stendhal issu de Haydn du livre Vies de Haydn, de Mozart et de Métastase.

 

La reconnaissance d’un artiste ne se retrouve pas forcément dans les lauriers des concours qui participent invariablement d’une certaine gymnastique musicale internationale. a déjà fait ses preuves en temps utile et nous proposons aujourd’hui de défendre la pérennité d’un artiste qui s’engage dans tous ses projets. Il est le fondateur du festival de La Prée où les artistes, sculpteurs, peintres et compositeurs sont accueillis dans une sérénité qui leur offre l’occasion de s’exprimer (lire notre chronique sur l’enregistrement des œuvres de Alexandre Gasparov). Le violoncelliste est assurément un artiste complet qui sait aussi se faire plaisir en déplaçant des montagnes pour que vive la musique.

Ce nouvel enregistrement nous propose un rendez-vous musical entre un artiste, un orchestre et un compositeur. Les pièces pour violoncelle nous offrent toute la gamme d’une virtuosité que Haydn invente au XVIIIe siècle pour cet instrument. Même si nous sommes un tant soit-peu perplexes sur la naïveté de la phrase musicale, sans être frustrés depuis que nous connaissons les œuvres innovantes d’un Kodaly ou d’un Elgar, nous restons invariablement sous le charme de ces compositions. Mais ce qui prime dans ce disque « live », c’est la rencontre humaine. La sensibilité musicale de ce musicien a immédiatement été comprise par l’orchestre, d’un niveau technique et musical sans égal. Le soliste fait corps avec son magnifique violoncelle et nous en restitue toute sa sensualité. Dans la première œuvre qui nous est proposée, – aussi compositeur –, nous offre sa propre cadence du Concerto en do majeur. Dans le Concerto enmajeur, il choisit naturellement celle de Maurice Gendron.

Cet enregistrement (Philharmony of Vilnius 25-27/08/2004) nous donne la cadence rythmique de la vie musicienne d’un artiste qui grave les choses telles qu’elles sont et qui avance dans ses aspirations musicales et humaines. Qui était au rendez-vous de ce concert? Grâce à ce disque, nous pouvons goûter et apprécier cet instant de pause musicale indispensable à notre vie intrépide.

Lire l’entretien d’Alexandre Pham pour ResMusica avec Dominique de Williencourt

(Visited 142 times, 1 visits today)

Plus de détails

Joseph Haydn (1732 – 1809) : Concerto en do majeur pour violoncelle et orchestre ; Concerto enmajeur pour violoncelle et orchestre. Dominique de Williencourt, violoncelle.Christopher Chamber Orchestra of Vilnius. Direction, Donatas Katkus. 1 CD EA Records, EA0408. 51’13’’. DDD – Stéréo. 2005. Notice en anglais, allemand et japonais, un petit plus : un extrait de lettre de Stendhal issu de Haydn du livre Vies de Haydn, de Mozart et de Métastase.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.