Plus de détails

Othmar Schoeck (1886-1957) : Sonate en ré majeur, WoO 22 ; Sonate, op. 16 ; Sonate, op. 46 ; Albumblatt, WoO 70. Simone Zgraggen, violin, Ulrich Kœlla, piano. 1 CD Claves 50-2503. Enregistré les 25-27 octobre 2004 à Vevey (Suisse) DDD. Notice trilingue (français-anglais-allemand), agréablement illustrée. Durée : 59’11.

 

SchoeckTout amateur de raretés chambristes ne pourra qu’être attiré par le programme préparé avec soin par Claves et consacré aux trois Sonates pour violon et piano d’ (1886-1957). Du compositeur aux interprètes en passant par le label, tout est garanti d’origine suisse. Le sérieux de la réalisation est assuré ; quant au plaisir c’est une autre affaire.

Othmar Schœck, auteur de huit opéras et de cycles de lieder qui ont fait sa réputation, s’est perfectionné auprès de Max Reger, à Leipzig. Il semble en avoir été durablement marqué, épousant le même style rigoureux où l’attrait essentiel réside apparemment dans le plaisir de combiner des figures musicales. De la Sonate op. 16, composée en 1908 et dédiée à la violoniste Stefi Geyer pour laquelle Schœck avait des sentiments plus qu’amicaux – du reste non partagés – le compositeur avait confié : « La pièce démontre que j’étais déjà appliqué très jeune à conduire les voix de manière indépendante ». On le voit, les amateurs de révélations brûlantes en seront pour leurs frais. Si on peut comprendre que le musicien trouvait une forme d’épanouissement dans ce jeu cérébral, peu de mélomanes s’en satisferont. Alors que la Sonate op. 16, écrite par un jeune homme supposément passionné ne distille qu’un flux musical tiède, le jeu combinatoire se complexifie et s’assèche dans la Sonate en ré majeur (1905, révisée en 1952), jusqu’à devenir exaspérant dans la Sonate de 1931. L’interprétation probe mais sans relief particulier porte le coup fatal – certes non prémédité – à l’intérêt de l’auditeur.

(Visited 96 times, 1 visits today)

Plus de détails

Othmar Schoeck (1886-1957) : Sonate en ré majeur, WoO 22 ; Sonate, op. 16 ; Sonate, op. 46 ; Albumblatt, WoO 70. Simone Zgraggen, violin, Ulrich Kœlla, piano. 1 CD Claves 50-2503. Enregistré les 25-27 octobre 2004 à Vevey (Suisse) DDD. Notice trilingue (français-anglais-allemand), agréablement illustrée. Durée : 59’11.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.