À emporter, CD, Musique symphonique

Ralph Vaughan Williams : un point de plus pour sa notoriété internationale…

Plus de détails

Ralph Vaughan Williams (1872-1958) : Towards the Unknown Region ; Willow-wood ; The Voice out of the Whirlwind ; Five Variants of Dives and Lazarus ; The sons of Light. Roderick Williams, baryton. Royal Liverpool Philharmonic Choir and Orchestra, direction : David Lloyd Jones. 1 CD Naxos. Réf : 8. 557798. Enregistré au Philharmonic Hall de Liverpool, le 20/02/2005 et le 08/05/2005. DDD. Assez bonne notice mais en anglais uniquement. Durée totale : 61 : 51

 

Comme tant d’autres compositeurs d’outre-manche, reste malheureusement encore aujourd’hui bien trop sous-représenté en dehors des frontières britanniques ; c’est le cas notamment en France où, il faut l’avouer, mis à part peut-être la fameuse Fantaisie sur Greensleeves (révélée par l’intermédiaire de la série télévisée « Lassie »…) , la Fantaisie sur un thème de Tallis, voire sa fantaisie pour violon et orchestre the Lark ascending, on ne connaît pas grand-chose de ce brave homme qui est pourtant un des hérauts de la musique anglaise, sans doute le compositeur le plus influent de la première moitié du XXe siècle. Il va sans dire que Greensleeves est peu représentatif de la diversité du style musical de Vaughan Williams, qui s’étend à travers neuf symphonies, des pièces orchestrales diverses, des opéras, des mélodies, des messes, des cantiques et de nombreuses autres pièces chorales, des concertos et même de la musique de film, autant d’œuvres qui restent majoritairement méconnues du public non britannique.

Heureusement il y a des labels comme Naxos pour exporter ces musiques au-delà des barrières géographiques et culturelles et permettre à un plus vaste public international de découvrir la richesse et l’originalité musicale de Vaughan Williams qui s’exprime notamment à travers les œuvres vocales et orchestrales contenues dans le présent enregistrement, et nous accorde même le privilège d’un premier enregistrement mondial d’une cantate pour baryton et orchestre, Willow Wood, une mise en musique luxuriante d’un sonnet du poète préraphaélite Dante Gabriel Rossetti.

Mais c’est avec le Toward the Unknown Region pour chœur et orchestre datant de 1907 que l’enregistrement s’ouvre, sur des paroles de Walt Whitman, de très beaux vers qui évoquent le départ de l’âme de son corps après la mort, son voyage dans une région inconnue exempte de toute trace matérielle et corporelle, où il n’y a plus de différences et où seules règnent les pures formes du Temps et de l’Espace. Sans être trop lourde, la musique de Vaughan Williams présente une écriture harmonique riche et une orchestration raffinée.

La cantate pour chœur et orchestre The sons of light (les fils de la lumière), une œuvre tardive du compositeur, (1951), est dans l’ensemble, d’un style moins lyrique et plus pesant, plus mouvementé aussi, avec des passages de fanfares, une bonne somme de percussion et des rythmes de marches qui donnent au tout un caractère plutôt entraînant et festif. On retrouve toutefois comme souvent chez Vaughan Williams ces passages plus doux et plus mystérieux avec des accords non résolus, une écriture modale et parfois pentatonique qui le rattachent à une certaine forme d’impressionnisme.

S’inspirant de la culture et de la littérature de son temps, Vaughan Williams a aussi beaucoup puisé ses forces créatrices dans le folklore traditionnel de son pays. Dans de nombreuses compositions il réutilise ou réinterprète certaines mélodies de chants traditionnels et populaires, et c’est notamment le cas avec sa très belle œuvre pour cordes et harpe, Five variants of Dives and Lazarus, qui date de 1939, une œuvre riche et profonde qui fait écho à sa Fantaisie sur un thème de Tallis dans sa manière d’exploiter les thèmes sur fond de climats sonores pleins de mystère et de fantaisie.

Si vous voulez goûter à quelque chose de nouveau et d’original, alors il ne faut pas hésiter à déguster ce CD qui regroupe des œuvres un peu moins connues du compositeur anglais, mis à part la pièce orchestrale, mais des œuvres tout à fait superbes et tout à fait dignes de la singularité et de la grandeur du style musical de Vaughan Williams.

Plus de détails

Ralph Vaughan Williams (1872-1958) : Towards the Unknown Region ; Willow-wood ; The Voice out of the Whirlwind ; Five Variants of Dives and Lazarus ; The sons of Light. Roderick Williams, baryton. Royal Liverpool Philharmonic Choir and Orchestra, direction : David Lloyd Jones. 1 CD Naxos. Réf : 8. 557798. Enregistré au Philharmonic Hall de Liverpool, le 20/02/2005 et le 08/05/2005. DDD. Assez bonne notice mais en anglais uniquement. Durée totale : 61 : 51

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.