Ma ville pour un conservatoire : les 25 ans du CNSM de Lyon !

À emporter, Essais et documents, Livre

25 ans CNSMD Lyon. François Sabatier (coordination) Symétries. 257 pages. Prix indicatif : 30 euros. ISBN : 2-914373-19-8. Dépôt légal 2005.

 

Symétrie

25 ans, un anniversaire et une notoriété internationale! Quel beau bilan pour le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de la capitale des Gaules. Mais pour arriver à ce niveau de compétence et d’excellence, il fallut bien des efforts et surmonter les défis. En effet, créer un conservatoire supérieur dans une ville de province pouvait apparaître comme une gageure dans la France d’avant la décentralisation et face à la célèbre institution parisienne de la rue de Madrid.

C’est en 1977, suite au déménagement du Conservatoire National de Région dans de nouveaux locaux que des personnalités lyonnaises, parmi lesquelles René Brot et Simone de Breuil, proposent de conserver l’affectation musicale des salles de l’ancien conservatoire régional (situé rue d’Agile). L’idée de fonder un second Conservatoire Supérieur germe et ils soumettent ce projet aux édiles locaux. En 1978, le gouvernement dont le lyonnais Raymond Barre était premier ministre, entérine la création de cet établissement et l’organiste est nommé directeur. L’objectif n’est plus de former seulement des virtuoses, mais des musiciens complets ouverts sur leur époque et les recherches interprétatives. Différents cours comme l’Histoire de l’Art et une solide préparation aux métiers de l’orchestre et à la pratique de la musique de chambre viennent compléter le cursus traditionnel des musiciens. Mais des décrets administratifs à l’affirmation nationale et internationale, il y a un gouffre que les différents directeurs et leurs équipes administratives ont su négocier avec talent. Après des années que l’ont peut qualifier d’héroïques, où l’enseignement était dispensé dans des locaux vétustes par des professeurs enthousiastes et convaincus, le a atteint sa vitesse de croisière avec son installation, en 1988, dans l’ancienne école vétérinaire du quai Chaveau. Ce complexe de salles de cours et de répétitions pour l’orchestre et le ballet fait désormais l’admiration des visiteurs de l’institution lyonnaise.

Rédigé sous la coordination de François Sabatier, l’actuel professeur d’Art et de Civilisation et d’Histoire de la musique, le présent ouvrage nous emmène à la découverte de l’institution. La première partie revient sur l’histoire du CNSMD avec des entretiens et des témoignages des personnalités initiatrices comme Simone de Breuil ou de l’ancien directeur . La seconde partie, de loin la plus copieuse, présente toutes les disciplines enseignées au conservatoire à travers une chronologie, l’évocation ou le témoignage des différents professeurs. Le lecteur pourra apprécier la richesse et la variété des personnalités qui sont passées par des postes de professeur : le chef de chœur , le corniste Michel Garcin-Marrou, le percussionniste François Dupin, le pianiste Erich Heidsieck.

Deux sections méritent une attention particulière : celle dédiée au département de musique ancienne et celle consacrée à l’orgue. D’une grande précision documentaire, ces deux chapitres sont d’un vaste intérêt pour la connaissance de ce qui gravite autour de ce domaine et de cet instrument. La troisième partie retrace l’historique des locaux, de l’importante médiathèque (qui abrite les fonds légués par la succession de l’illustre musicienne mais aussi les fonds et ), des associations d’étudiants et des nombreuses manifestations publiques organisées par le conservatoire. En annexe, on peut également trouver un résumé des premières années de l’institution à travers les procès-verbaux du conseil d’administration et une post face sur le projet pédagogique de cet institut.

Cette masse documentaire, bien mise en forme par les auteurs, produit un ouvrage de haute qualité qui saura satisfaire le mélomane en quête de renseignements sur l’histoire de la musique en France, l’enseignement et la pédagogie musicale. L’ensemble est complété par une riche et précieuse iconographie. Le programme des différentes activités liées aux 25 ans du CNSMD est consultable sur : www.cnsmd-lyon.fr

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.