À emporter, CD, Musique d'ensemble

Diego Fasolis dirige Bach

Plus de détails

Johann Sebastian Bach (1675-1750). Suites n° 1 à 4 BWV 1066-1069. I Barrochisti, Diego Fasolis, direction. 1 SACD Arts. Réf. : 47649-8. Enregistré en mai 2001 à la Radio RTSI de Lugano. Notice en allemand, français, italien, anglais. Durée : 70’24.

 

est décidément un interprète très inspiré de la musique de Bach. Affilié à la maison Arts, il propose maints enregistrements très convaincants de la musique du Cantor de Leipzig. Ses motets avaient déjà suscité un enthousiasme unanime. Ici, il aborde quelques-unes des pièces maîtresses écrites en sa qualité de protégé du Prince Electeur de Cöthen, puisque avant d’être nommé Kappellmeister à Leipzig en 1723, le compositeur s’adonnait à la musique de cour. L’orchestre retint toute son attention, comme en témoignent les merveilleuses Suites BWV 1066 à BWV 1069 dont certains mouvements universellement connus se sifflent à l’envi par les mélomanes avertis comme par les publivores.

La musique de ces Suites, toute géniale qu’elle est, se doit d’être travaillée souplement, en légèreté, paraître débonnaire aux entournures. Son équilibre parfait, son lien étroit à la danse doit induire chez l’auditeur l’envie irrépressible et immédiate de la siffloter. C’est à ce niveau, vraisemblablement, que réside la plus élevée des exigences musicales. Dans l’interprétation magnifiquement colorée et articulée de , il est possible de saisir au bond chaque élément, à la faveur d’une ligne de chant si subtilement enchâssée dans la texture orchestrale qu’elle donne corps à l’œuvre en même temps qu’elle s’en émancipe, comme pour retentir pour elle-même. L’auditeur se repaîtra volontiers des mouvements rapides pour cette qualité de la balance et ce sens sémillant des phrasés.

L’ensemble est aéré, tonique, délicat et offre à entendre la richesse de timbre de l’œuvre. Difficile de trouver version qui régate avec celle livrée ici. Elles sont pourtant légion. En regard des pontifiantes vieilleries réchauffées par certains majors, ou de certaines lectures didactiques et exsangues brandies comme l’ultime vérité en la matière, ce disque contribue peut-être plus authentiquement à renouveler l’approche des Suites orchestrales de Bach. Exemplaire !

Plus de détails

Johann Sebastian Bach (1675-1750). Suites n° 1 à 4 BWV 1066-1069. I Barrochisti, Diego Fasolis, direction. 1 SACD Arts. Réf. : 47649-8. Enregistré en mai 2001 à la Radio RTSI de Lugano. Notice en allemand, français, italien, anglais. Durée : 70’24.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.