À emporter, Audio, Musique symphonique

Le meilleur de Richard Strauss

Plus de détails

Richard Strauss (1864-1949) : Ariadne auf Naxos, opéra en un acte avec prologue sur un livret de Hugo von Hofmannsthal. Extraits d’Arabella et de Capriccio, Vier letzte lieder. Avec : Elisabeth Schwarzkopf, Primadonna, Ariadne ; Rita Streich, Zerbinetta ; Irmgard Seefried, Komponist ; Rudolf Schock, Ténor, Bacchus ; Alfred Neugebauer, Haushofmeister ; Karl Dönch, Musiklehrer ; Gerhard Unger, Offizier ; Hugues Cuénod, Tanzmeister ; Erich Strauss, Perückenmacher ; Otokar Kraus, Lakai ; Lisa Otto, Najade ; Grace Hoffman, Dryade ; Anny Felbermayer, Harlekin ; Gerhard Unger, Scaramuccio ; Fritz Ollendorf, Truffaldin ; Helmut Krebs, Brighella. Philharmonia Orchestra, direction : Herbert von Karajan, Lovro von Matačić et Otto Ackermann. 3CD Membran, collection : « documents ». Référence : 223241-370. Enregistré à Londres en 1953 et 1954. Notice de présentation en allemand et anglais. Durée : 3h07’13

 

La série « documents » du label Membran reprend les célèbres bandes EMI consacrées à . Les deux premiers disques sont dédiés au légendaire enregistrement d’Ariadne auf Naxos sous la direction d’. Dès 1954, le chef autrichien, entouré d’une équipe de chanteurs incroyables : Imgard Seefried, , , s’inscrivait au panthéon de la discographie. Certes, on peut depuis compter avec les enregistrements de Karl Böhm (DGG), Rudolf Kempe (EMI), Kurt Masur (Philips) et Giuseppe Sinopoli (DGG), mais aucun de ces chefs et de leurs chanteurs ne peuvent rivaliser avec autant de perfection, de tact et de style. Cette partition si délicate à faire sonner et si facile à naufrager se présente ici sous des lumières quasi mozartiennes.

Le troisième disque de ce coffret propose des faces gravées par Elisabeth Schwartzkopf en 1953. On retrouve l’interprétation des quatre derniers lieder sous la conduite d’, moins célèbre mais tout aussi efficace que celle enregistrée plus tard avec George Szell (EMI, collection Great Recordings of the Century), mais surtout le final de Capriccio ainsi que des extraits d’Arabella avec l’accompagnement fin et précis du grand Lovro von Matacic. Chanteuse controversée, Elisabeth Schwartzkopf reste la personnification vocale de cette musique superbe pour la voix.

La qualité sonore de ce coffret et son prix modique devraient permettre aux jeunes et aux néophytes de découvrir à moindre coût ces interprétations légendaires.

(Visited 248 times, 1 visits today)

Plus de détails

Richard Strauss (1864-1949) : Ariadne auf Naxos, opéra en un acte avec prologue sur un livret de Hugo von Hofmannsthal. Extraits d’Arabella et de Capriccio, Vier letzte lieder. Avec : Elisabeth Schwarzkopf, Primadonna, Ariadne ; Rita Streich, Zerbinetta ; Irmgard Seefried, Komponist ; Rudolf Schock, Ténor, Bacchus ; Alfred Neugebauer, Haushofmeister ; Karl Dönch, Musiklehrer ; Gerhard Unger, Offizier ; Hugues Cuénod, Tanzmeister ; Erich Strauss, Perückenmacher ; Otokar Kraus, Lakai ; Lisa Otto, Najade ; Grace Hoffman, Dryade ; Anny Felbermayer, Harlekin ; Gerhard Unger, Scaramuccio ; Fritz Ollendorf, Truffaldin ; Helmut Krebs, Brighella. Philharmonia Orchestra, direction : Herbert von Karajan, Lovro von Matačić et Otto Ackermann. 3CD Membran, collection : « documents ». Référence : 223241-370. Enregistré à Londres en 1953 et 1954. Notice de présentation en allemand et anglais. Durée : 3h07’13

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.