À emporter, Documentaire, Musique de chambre et récital, Vidéo, Vidéo Musique

Une autre histoire d’amour, Frédéric Chopin et le piano Pleyel

Plus de détails

Frédéric Chopin (1810-1849) 24 préludes op. 28, double version complète sur Pleyel 1838 et Pleyel 2004. 1DVD Lancosme Multimedia. Enregistré à la salle Pleyel avant sa restauration par Yves Henry, piano. Cours d’interprétation avec Julien Le Pape. Suppléments : Présentation du projet de rénovation de la salle Pleyel par Arnaud Marion ; Visite des ateliers Pleyel avec Alain Laffon ; Réglage du piano 1838 par Frédéric Desplats ; Réglage du piano 2004 par Bruno Canac. Réalisation & édition : Lancosme multimédia par Jœl Perrot Coproduction Société Pleyel Enregistrement du 6 au 10 décembre 2004 avant les travaux de rénovation de la salle Pleyel. Notice en français et anglais. Sous-titres : anglais. Pal multi-zones. 2006. TT : 2h20’

 

C’est à notre connaissance la première fois que l’on a l’opportunité d’entendre dans le même DVD des œuvres sur un instrument d’époque et sur un instrument moderne. est à la direction artistique des « Rencontres Internationales Fréderic Chopin » à Nohant avec Jean-Yves Clement en 1997. Il crée en 1996 – avec le musicologue Jean-Jacques Eigeldinger – une association pour restaurer un piano Pleyel de 1838, instrument de prédilection de Chopin. nous offre ce double concert où nous serions bien incapables de choisir entre l’un ou l’autre instrument, 2004 ou 1838 ?

Il faut tenir compte du fait que l’instrument de 1838 n’est pas accordé au la d’aujourd’hui qui est à 442 Hz, alors qu’en 1838, l’étalon n’étant pas encore établi, nous avoisinions les 438 Hz. Il faut aussi signaler que les cordes étaient en fer et non en acier et que la puissance de l’ancien instrument n’était pas faite pour des salles aussi grandes que celles que nous fréquentons maintenant. Le Pleyel de 2004 offre une rapidité mécanique et un confort d’interprétation que le musicien ne pourrait pas rendre sur celui de 1838, mais ce dernier est très riche en harmonique et d’une précision de timbre bien agréable.

Le jeune Julien Le Pape témoigne au travers de la leçon d’interprétation dirigé par des difficultés d’adaptation d’un clavier à l’autre. On constate qu’après avoir joué tour à tour sur le piano moderne et sur l’ancien, lorsqu’il rejoue pour la troisième fois le Prélude n°4 mais cette fois-ci à nouveau sur l’instrument moderne, son jeu et sa vision de l’œuvre est complètement différente. Plus d’envolée lyrique dans son exécution ni de jeu de pédales pour augmenter les effets désirés par le compositeur. Nous voilà face à un musicien qui comprend au-delà des difficultés de la partition l’intention du compositeur. Il se livre aux mêmes découvertes avec le Prélude n°8.

La visite des ateliers de fabrication des pianos Pleyel est fort intéressante. Présentée par le directeur des ateliers Alain Laffont, nous n’oublierons pas que pour arriver à ce niveau de performance et d’exigence ce sont des dizaines d’hommes et de femmes qui entretiennent dans leur savoir-faire l’excellence de la qualité. Il ne s’agit pas de dire qu’un Bösendorfer ou qu’un Yamaha est meilleur, ici n’est pas le propos, mais bien de voir qu’une maison qui va bientôt fêter ses deux cents ans d’existence reste un laboratoire au service des musiciens et des mélomanes.

Les pianos Pleyel sont bien sûr associés à la fameuse salle qui en septembre 2006 va rouvrir ses portes pour notre plus grand bonheur. Un sujet présenté par Arnaud Marion nous explique pourquoi et comment il était nécessaire d’apporter un confort et une meilleure acoustique aux musiciens comme au public.

(Visited 606 times, 1 visits today)

Plus de détails

Frédéric Chopin (1810-1849) 24 préludes op. 28, double version complète sur Pleyel 1838 et Pleyel 2004. 1DVD Lancosme Multimedia. Enregistré à la salle Pleyel avant sa restauration par Yves Henry, piano. Cours d’interprétation avec Julien Le Pape. Suppléments : Présentation du projet de rénovation de la salle Pleyel par Arnaud Marion ; Visite des ateliers Pleyel avec Alain Laffon ; Réglage du piano 1838 par Frédéric Desplats ; Réglage du piano 2004 par Bruno Canac. Réalisation & édition : Lancosme multimédia par Jœl Perrot Coproduction Société Pleyel Enregistrement du 6 au 10 décembre 2004 avant les travaux de rénovation de la salle Pleyel. Notice en français et anglais. Sous-titres : anglais. Pal multi-zones. 2006. TT : 2h20’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.