À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Schubert par Peter Schreier, les mots et la voix

Plus de détails

Franz Schubert (1797-1828) : « Schwanengesang », Lieder sur des textes de Gœthe, Drei Gesänge des Harfners. Peter Schreier, ténor ; András Schiff, piano. 1 CD Wigmore Hall Live. Référence WHLive 0006. Enregistré le 1er juillet 1991 au Wigmore Hall de Londres. Notice de présentation en anglais. Textes chantés en allemand traduits en anglais. Durée : 79’00

 

Avec un peu de décalage par rapport aux célébrations des soixante-dix ans du ténor , le label Wigmore Hall Live nous offre un récital historique donné dans la célèbre salle londonienne. Historique, ce récital l’est à double titre : pour la qualité de l’interprétation d’abord mais aussi par rapport à l’histoire de la salle. L’année 1991 marquait la quatre-vingt-dixième saison du bâtiment de la Wigmore Street qui proposait cette prestigieuse affiche avant de fermer ses portes en raison de travaux de modernisation. Primée par le British Avery Prize, l’édition de ce concert est le fruit d’une collaboration entre le Wigmore Hall et les archives de la BBC.

Né en 1925, fut formé à la solide école du chœur d’enfant de la Kreuzkirche de Dresde. Cet artiste fut, avec Theo Adam, l’ambassadeur du chant made in RDA. Accueilli par les plus grandes scènes, ce chanteur est à la tête d’une gigantesque discographie qui témoigne de sa flexibilité à sauter de l’opéra à l’oratorio en passant par le récital. Certes, le ténor n’a jamais eu le timbre le plus phonogénique de sa génération, mais l’instrument reste d’une totale expressivité. Cette qualité, additionnée à une intelligence musicale hors norme, prend toute sa force dans ce programme de lieder de Schubert. Agé alors de cinquante six ans, l’interprète donne une interprétation idéale du Chant du Cygne. Certes, on pourra reprocher le timbre assez incolore, mais chaque note, chaque inflexion du texte véhicule une émotion en apesanteur. Ces qualités sont également hautement présentes dans les deux cycles complémentaires.

L’intérêt de ce disque réside aussi dans l’accompagnement pianistique d’. Il est un immense connaisseur de l’œuvre de mais surtout un fidèle partenaire rompu à l’exercice du récital. Son toucher fin et subtil rejoint le refus de tout effet facile de Peter Schreier. Ces Schubert, ascétiques et minéraux s’imposent comme un témoignage discographique majeur d’un chanteur qui ne cesse de nous combler.

Plus de détails

Franz Schubert (1797-1828) : « Schwanengesang », Lieder sur des textes de Gœthe, Drei Gesänge des Harfners. Peter Schreier, ténor ; András Schiff, piano. 1 CD Wigmore Hall Live. Référence WHLive 0006. Enregistré le 1er juillet 1991 au Wigmore Hall de Londres. Notice de présentation en anglais. Textes chantés en allemand traduits en anglais. Durée : 79’00

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.