À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Luciano Berio : intégrale des Sequenze

Plus de détails

Luciano Berio (1925-2003) : Sequenze. Nora Shulman, flûte ; Erica Goodman, harpe ; Tony Arnold, soprano ; Boris Berman, piano ; Alain Trudel, trombone ; Steven Dann, alto ; Matej Sarc, hautbois ; Jasper Wood, violon ; Joaquin Valdepeñas, clarinette ; Guy Few, trompette ; Pablo Sáinz Villegas, guitare ; Ken Munday, basson ; Jospeh Petric, accordéon ; Darrett Adkins, violoncelle ; Wallace Halladay, saxophones. 3 CDs Naxos 8. 557661-63. Enregistrement entre juin 1998 et mai 2004 à l’église Saint-Jean Chrysostome de Newmarket, Ontario, Canada. Notice bilingue (anglais-allemand). Durée : CD1 : 63’02’’, CD2 : 60’09’’, CD3 : 58’48’’

 

Terminée trop tôt, l’intégrale Deutsche Grammophon par les solistes de l’Ensemble InterContemporain ne comprenait pas la Sequenza XIV pour violoncelle, une des dernières pièces composée par pour . En attente de la sortie du coffret rassemblant toutes les œuvres pour instrument solo de ce compositeur chez le label allemand Mode, cet album Naxos est une bonne alternative pour découvrir ce monde sonore dont la composition s’est échelonnée sur 44 ans. Encore qu’il manque la Sequenza XIVb pour contrebasse, laissée inachevée et terminée par Stefano Scondanibbio en 2004.

Chacune de ces Sequenze est un monde sonore en soi, explorant les particularités de chaque instrument, jouant avec ses limites pour mieux les élargir. Si la postérité a essentiellement retenu la Sequenza III pour voix (essentiellement grâce à , sa dédicataire, inspiratrice et créatrice) par son coté iconoclaste et ludique, chacune des autres pièces mérite plus qu’un simple coup d’oreille. Des sons multiphoniques de la flûte dans la Sequenza I aux percussions du violoncelle de la Sequenza XIV en passant par la fausse virtuosité de la Sequenza VI pour alto ou de l’impression d’éloignement de la Sequenza VII pour hautbois, Berio semble s’amuser en composant des pièces qui nient avant tout la facilité. Certaines font directement référence à la nature populaire de l’instrument, avec de lointains rappels au flamenco pour la Sequenza XI pour guitare ou à la musique de variétés avec la Sequenza XIII pour accordéon.

Tous les instrumentistes de cet album maîtrisent l’écriture complexe de et savent en rendre l’ironie sous-jacente. , à qui revient la lourde tache de succéder à , sait se séparer du modèle original pour se réapproprier l’œuvre. Un seul regret : les limites de l’enregistrement, qui ne rendent qu’imparfaitement les harmoniques dans la Sequenza X pour trompette, quand l’instrument doit jouer dans la caisse d’un piano, créant ainsi un effet de vibration des cordes par sympathie.

Plus de détails

Luciano Berio (1925-2003) : Sequenze. Nora Shulman, flûte ; Erica Goodman, harpe ; Tony Arnold, soprano ; Boris Berman, piano ; Alain Trudel, trombone ; Steven Dann, alto ; Matej Sarc, hautbois ; Jasper Wood, violon ; Joaquin Valdepeñas, clarinette ; Guy Few, trompette ; Pablo Sáinz Villegas, guitare ; Ken Munday, basson ; Jospeh Petric, accordéon ; Darrett Adkins, violoncelle ; Wallace Halladay, saxophones. 3 CDs Naxos 8. 557661-63. Enregistrement entre juin 1998 et mai 2004 à l’église Saint-Jean Chrysostome de Newmarket, Ontario, Canada. Notice bilingue (anglais-allemand). Durée : CD1 : 63’02’’, CD2 : 60’09’’, CD3 : 58’48’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.