À emporter, Audio, Musique d'ensemble

Patrick Gallois dirige Sibelius et Desbrière

Plus de détails

Jean Sibelius (1865-1957) : Pelléas et Mélisande. Jacques Desbrière (né en 1925) : Sinfonia. Sinfonia Finlandia Jyväskylä, direction : Patrick Gallois. 1CD Naxos 8. 557985F. Enregistré à l’église de Hankasalmi, en Finlande le 20-23/09/2005. Bonne notice bilingue français / anglais. Durée totale : 50’12’’

 

A première vue, c’est une curieuse combinaison que nous propose ce nouveau disque Naxos, le Pelléas et Mélisande de Sibelius couplé à la récente Sinfonia du compositeur contemporain . Mais en réalité l’écoute enchaînée des deux œuvres ne révèle aucune grande incohérence, la musique quelque peu néo-impressionniste du compositeur français n’étant pas si éloignée que cela du romantisme tardif de Sibelius. Et tout devient clair et compréhensible lorsqu’on apprend que Desbrière a en fait dédié sa Sinfonia au flûtiste et chef d’orchestre , et que ce dernier se trouve à la tête d’un orchestre finlandais…

Outre Schönberg, Fauré et Debussy, Sibelius a lui aussi été inspiré par le Pelléas et Mélisande du dramaturge symboliste belge, Maurice Maeterlinck. C’est pour une version suédoise de la pièce que le compositeur finlandais écrivit en 1905 sa musique de scène, dont il a ensuite tiré une suite orchestrale en neuf mouvements. La musique de scène est un genre qui a particulièrement bien réussi à Sibelius, un compositeur dont on ne retient trop souvent que les sept symphonies, quelques poèmes symphoniques et le fameux Concerto pour violon. Il est des œuvres comme le Cygne blanc, King Christian II, Belshazzar’s feast, The Tempest qui mériteraient une popularité équivalente à celle qu’obtient Grieg avec son Peer Gynt. Avec Pelléas et Mélisande, nous avons à faire à une musique discrète, évasive et intériorisée mais d’une grande finesse, avec une instrumentation légère et subtilement réfléchie. Le passage le plus célèbre est certainement la mort de Mélisande, une poignante élégie introduite dans la dernière scène par les cordes en sourdine. Cette interprétation du sous la direction de est belle et soignée, avec une somptueuse transparence instrumentale et de magnifiques solos de cor anglais.

C’est le compositeur français qui est à l’honneur dans la seconde partie du disque, avec Sinfonia, une œuvre très personnelle à l’influence romantique et impressionniste commandée par Patrick Gallois et créée en février 2005 en Finlande. La musique se limite aux possibilités qu’offre le langage tonal et se compose de trois mouvements (Prélude et Allegro, Dumka, Final) qui ne sont en rien révolutionnaires, mais qui manifestent néanmoins une grande originalité sur le plan de leur contenu expressif et émotionnel. Desbrière s’inscrit dans la continuité de Debussy, Ravel ou Satie. Il ne s’agit pas de cultiver le nouveau pour le nouveau, en négligeant la part esthétique et émotionnelle, mais au contraire de chercher à mieux sonder la personnalité de l’artiste et d’exprimer une forme de beauté qui soit plus facilement compréhensible et saisissable pour l’auditeur-spectateur.

Ici encore l’orchestre de la et son chef Patrick Gallois proposent une magnifique interprétation d’une œuvre qui séduira sans doute bon nombre d’amateurs.

(Visited 121 times, 1 visits today)

Plus de détails

Jean Sibelius (1865-1957) : Pelléas et Mélisande. Jacques Desbrière (né en 1925) : Sinfonia. Sinfonia Finlandia Jyväskylä, direction : Patrick Gallois. 1CD Naxos 8. 557985F. Enregistré à l’église de Hankasalmi, en Finlande le 20-23/09/2005. Bonne notice bilingue français / anglais. Durée totale : 50’12’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.