Plus de détails

Ottorino Respighi (1879-1936) : Belkis, Regina di Saba, suite de ballet. Nikolai Rimski-Korsakov (1844-1908) : Schéhérazade op. 35. Frank Bossert, ténor. Kazuhiro Takagi, violon. Wurttembergische Philharmonie Reutlingen, direction : Norichika Limori. 1CD Genuin GEN 04047. Enregistré en 2004. Texte de présentation en allemand et en anglais. Durée : 68’37.

 

a étudié la composition avec Rimski-Korsakov, ce qui a largement influencé son œuvre au niveau de la palette orchestrale. C’est au tournant du siècle, en 1900-1901, qu’il séjourne en Russie et devient alto solo de l’Orchestre de l’Opéra Impérial de Saint-Pétersbourg. Belkis, Regina di Saba renoue avec la veine orientalisante des femmes bibliques, revues et corrigées par les musiciens de l’époque. C’est en 1888 que Rimski-Korsakov composa sa suite symphonique Schéhérazade, inspirée des Contes des Mille et une nuits, autre rendez-vous avec l’Orient fantasmé. Deux thèmes majeurs, celui de la femme, symbolisé par le violon et la harpe et celui du sultan par les cuivres retiennent l’attention par leurs transformations expressives tout au long de l’œuvre.

On se laisse vite séduire par les nombreux attraits de ce CD. Retenons d’emblée, l’atmosphère capiteuse qui nimbe les deux œuvres et celles-ci procurent des sensations auditives remplies d’extase et d’exotisme. Le Württembergische Philharmonic Reutlingen embrase ces pièces par un flot de sensualité. On plonge dans l’univers magique des contes orientaux avec son chef, Norichika Limori qui d’un coup de baguette, transcende tout son orchestre et donne des couleurs chatoyantes à une version que l’on pourrait qualifier justement de capiteuse. Brassage orchestral, monde fantastique tantôt sombre, souvent implacable comme un grand sabre d’Orient, univers où l’on perçoit à travers le périple d’un nouveau diptyque, toute la fatalité de la femme aimée. Un CD à se procurer pour ses nombreux attraits. La seule fausse note au programme : le texte de présentation ne comporte aucune traduction en français.

(Visited 92 times, 1 visits today)

Plus de détails

Ottorino Respighi (1879-1936) : Belkis, Regina di Saba, suite de ballet. Nikolai Rimski-Korsakov (1844-1908) : Schéhérazade op. 35. Frank Bossert, ténor. Kazuhiro Takagi, violon. Wurttembergische Philharmonie Reutlingen, direction : Norichika Limori. 1CD Genuin GEN 04047. Enregistré en 2004. Texte de présentation en allemand et en anglais. Durée : 68’37.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.