À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

Un Charbonnier se plonge dans le Marais

Plus de détails

Marin Marais (1656-1728) : Premier Livre (1686), Première partie. Jean-Louis Charbonnier et Paul Rousseau, basse de viole ; Mauricio Buraglia, théorbe ; Pierre Trocellier, clavecin. 2 CD Ligia Digital 0301173-06. Enregistré en juillet 2006 à l’auditorium Saint Germain du C. N. R. de Poitiers. Notice en français. Durée : 64’27’’et 66’47’’

 

Le violiste est à la mode en ce moment et l’on reparle assez fréquemment de lui depuis quelques temps pour célébrer son trois cent cinquantième anniversaire. C’est donc tout à fait légitimement qu’une intégrale de son œuvre pour viole (pas loin de six cents pièces regroupées en cinq livres) a été entreprise tout récemment par et ses complices.

Le premier livre a été publié en 1686 et contient quatre vingt dix pièces dont certaines sont écrites pour deux violes sans la basse continue puisque cet instrument a des capacités polyphoniques. Trois ans plus tard, Marais fait cependant éditer le recueil séparé du continuo de ces mêmes pièces, sans doute pour mieux correspondre au goût du public.

Ce sont des mouvements de danses stylisées (Allemande, Courante, Sarabande, Menuet, …) qui, précédées d’un Prélude, se regroupent généralement en ensembles dénommés Suites. Ici, contrairement à ce que l’on peut trouver chez Bach par exemple, l’ordre est plus lâche, les morceaux sont beaucoup plus nombreux et les interprètes peuvent choisir de regrouper telles ou telles pièces en fonction de leurs choix. C’est ainsi que ce double CD – la première partie du Ier livre – nous propose deux suites « reconstruites » de façon cohérente et une autre qui suit l’ordre préconisé par le compositeur.

est reconnu depuis longtemps comme étant un des meilleurs spécialistes de ce répertoire. On se souvient qu’il avait coaché les Depardieu père et fils dans le maniement de la viole à l’occasion de leur prestation dans le film d’Alain Corneau Tous les matins du monde sorti il y a maintenant quinze ans. Il est donc ici en terre plus que familière et l’interprétation de ces œuvres, qu’il joue depuis longtemps, est sans défaut.

La seule réserve qui puisse être faite est inhérente au genre même de l’intégrale : sous peine d’arriver à plus ou moins long terme à une certaine lassitude, une demi-heure pour chaque écoute semble être raisonnable pour éviter la saturation. Mais quand on aime…

(Visited 146 times, 1 visits today)

Plus de détails

Marin Marais (1656-1728) : Premier Livre (1686), Première partie. Jean-Louis Charbonnier et Paul Rousseau, basse de viole ; Mauricio Buraglia, théorbe ; Pierre Trocellier, clavecin. 2 CD Ligia Digital 0301173-06. Enregistré en juillet 2006 à l’auditorium Saint Germain du C. N. R. de Poitiers. Notice en français. Durée : 64’27’’et 66’47’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.