Plus de détails

Dominique de Williencourt (né en 1959) : Echmiadzine et le mont Ararat op. 3 ; Edgédé, La Dune qui chante op. 4  ; Dharamsla, La Montagne aux aromates op. 2  ; Bersabée op. 5  ; Abraham et Isaac op. 7. Franck Ferrari, baryton ; Dominique de Williencourt, violoncelle ; Jean Ferrandis, flûte ; Ensemble de Violoncelles Marcel Bardon ; Orchestre de Chambre de Saint Christoph de Vilnius, direction : Donatas Katkus. 1 CD Europe Art EA0610/1. Enregistré en 2006. Notice bilingue (anglais et français). Durée : 60’00’’

 

Bien que son nom n’aie a priori aucune racine arménienne, depuis que est allé au pied du mont Ararat il s’est senti d’emblée enfant du pays. Musicien accompli, professeur au CNR de Paris, il sait toujours garder un espace de composition et d’introspection dans un monde musical qu’il nous invite à découvrir.

En introduction, une création du musicien qu’il donne à loisir lors de ces récitals, porte le nom de Echmiadzine et le Mont Ararat. C’est effectivement pour ceux qui ne connaissent pas la richesse mélodique et instrumentale de cette culture un apprentissage musical en forme d’hommage. Les basses du violoncelle (dont la corde de do est accordée en la) sont la représentation de l’instrument emblématique qu’est le doudouk – instrument à vent à anche double, taillé le plus souvent dans un bois fruitier comme l’abricotier d’un diamètre d’une flûte basse occidentale qui fait office de bourdon – Cette œuvre solo nous propose comme la Sonate pour violoncelle seul de Kodály, l’étendue musicale magique que peut proposer un violoncelle entre les mains d’un artiste.

Avec ses complices et amis que nous connaissons bien, comme à la flûte ou au chant et l’Orchestre de Chambre de Saint Christophe de Vilnius sous la direction de Donatas Katkus, ce disque nous propose un échantillon des œuvres contemporaines venant d’Orient (Inde, Palestine, …) avec des accents que les amateurs de musique du XXe siècle sauront sans dommage reconnaître les influences des grands maîtres de ce siècle.

(Visited 70 times, 1 visits today)

Plus de détails

Dominique de Williencourt (né en 1959) : Echmiadzine et le mont Ararat op. 3 ; Edgédé, La Dune qui chante op. 4  ; Dharamsla, La Montagne aux aromates op. 2  ; Bersabée op. 5  ; Abraham et Isaac op. 7. Franck Ferrari, baryton ; Dominique de Williencourt, violoncelle ; Jean Ferrandis, flûte ; Ensemble de Violoncelles Marcel Bardon ; Orchestre de Chambre de Saint Christoph de Vilnius, direction : Donatas Katkus. 1 CD Europe Art EA0610/1. Enregistré en 2006. Notice bilingue (anglais et français). Durée : 60’00’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.