Plus de détails

Airs et ensembles d’opéras de Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893), Sergueï Rachmaninov (1873-1943), Nikolaï Rimski-Korsakov (1844-1908), Mikhaïl Glinka (1804-1857), Sergueï Prokofiev (1891-1953). Anna Netrebko, soprano ; Zlata Bulycheva, mezzo-soprano ; Dmitry Voropaev, ténor ; Alexander Morozov, baryton ; Ilya Bannik, basse. Chœur et Orchestre du Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg, direction : Valery Gergiev. 1 CD Deutsche Grammophon 477 615-1. Enregistré au Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg entre décembre 2005 et juin 2006. Notice : Français et allemand. Livret : Français, russe et allemand. Durée 63’17’’

 

Les Clefs ResMusica

L’emballage est si beau que souvent on en oublie le contenu. L’éblouissante plastique de la jeune soprano russe a jusqu’ici réussi à aveugler le chaland et les critiques sur son réel talent de chanteuse lyrique. Pourtant, comme sur sa beauté plastique, rien à redire à sa voix. Elle est belle. Très belle même. Certainement l’une des plus belles voix du moment. Malheureusement, la soprano moscovite ne semble jamais avoir su ce qu’elle chantait. Elle offrait ses notes les plus belles sans jamais raconter le texte. Alors, l’approche de ce nouvel enregistrement s’est-elle faite avec des pieds de plomb. accompagnée par les chœurs et l’orchestre du théâtre de Saint-Pétersbourg, sous la baguette de , il y a de quoi imaginer sans peine l’arrivée d’un autre produit lancé comme une lessive qui lave mieux que celle de la semaine dernière !

Mais, est-ce parce qu’elle chante dans sa langue natale ? Est-ce parce qu’elle s’est trouvée confrontée avec l’implacable  ? Ou plus simplement qu’elle a enfin compris que chanter ce n’est pas aligner des notes les unes derrière les autres mais c’est aussi interpréter un texte avec les intentions des mots. Peu importe les raisons mais, reste qu’enfin le talent d’ émerge de ce récital.

Dans la scène de la lettre du premier acte d’Eugène Onéguine, sa Tatiana revêt toute la chaleur de la jeunesse amoureuse. La douceur de son chant respire l’émotion sans pour autant se laisser aller dans un pathos dégoulinant comme souvent les cantatrices russes font entendre. Changement de coloration quand, dans le rôle de Marfa de La fiancée du Tsar, la soprano invite avec éloquence son amoureux à la suivre au jardin pour lui montrer les fleurs qu’elle y découvre. La voix se fait plus juvénile quand Anna Netrebko interprète Snegourotchka de La Fille des Neiges. Mais surtout on se régalera aux deux mélodies de Rachmaninov où la soprano laisse exprimer sa voix superbe dans de ravissantes nuances.

On regrettera un peu que les arrangements « hollywoodiens » autour des mélodies de Rachmaninov et de la Romance op. 38 de Tchaïkovski semblent avoir été particulièrement gonflés d’inutilités. Peut-être fallait-il cela pour rappeler aux amateurs qu’Anna Netrebko est une star dans le monde du show-biz et qu’à ce titre, elle se doit d’avoir tout le clinquant que sa condition lui autorise. Reste que cet enregistrement est de loin le meilleur que la soprano a offert jusqu’ici et qu’on peut ainsi aisément se passer de tous ses précédents albums.

Plus de détails

Airs et ensembles d’opéras de Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893), Sergueï Rachmaninov (1873-1943), Nikolaï Rimski-Korsakov (1844-1908), Mikhaïl Glinka (1804-1857), Sergueï Prokofiev (1891-1953). Anna Netrebko, soprano ; Zlata Bulycheva, mezzo-soprano ; Dmitry Voropaev, ténor ; Alexander Morozov, baryton ; Ilya Bannik, basse. Chœur et Orchestre du Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg, direction : Valery Gergiev. 1 CD Deutsche Grammophon 477 615-1. Enregistré au Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg entre décembre 2005 et juin 2006. Notice : Français et allemand. Livret : Français, russe et allemand. Durée 63’17’’

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.