À emporter, Audio, Musique d'ensemble

Les cantates de Noël de Telemann : c’est l’intention qui compte…

Plus de détails

Georg Philipp Telemann (1681-1767) : Nun Komm der heiden Heiland TWV 1 : 1174 ; Der jüngste Tag wird bald sein Ziel erreichen TWV 1 : 301 ; Un ist ein Kind geboren TWV 1 : 1451 ; Gelobet seist du Jesu Christ TWV 1 : 612. Greta De Reyghere, soprano ; Johannette Zomer, soprano ; Steve Dugardin, alto ; Mikael Stenbaek, ténor ; Huub Claessens, basse. Il Fondamento, direction : Paul Dombrecht. 1 CD Fuga Libera FUG520. Enregistré à Bierbeek, Kultureel Centrum. Notice quadrilingue (Néerlandais, Français, Anglais, Allemand). Durée : 62’12’’.

 

Les cantates de Noël de font partie du Geistliches Singen und Spielen de Neumeister. Ce cycle de cantates, fondé sur des textes d’Erdmann Neumeister, a été composé dans les années 1710 alors que le compositeur était maître de chapelle à la cour du duc Johann Wilhelm de Saxe-Eisenach. Le cycle auquel appartient les cantates ici enregistrées est le seul d’Eisenach qui soit arrivé jusqu’à nous. La particularité et la nouveauté des cantates du Geistliches Singen und Spielen de Telemann sont de mélanger le style du récitatif et celui de l’aria au point de se rapprocher de l’opéra – sans pour autant être un oratorio.

Cet enregistrement, interprété par l’ensemble Il Fundamento, maintes fois récompensé de par le monde, remplit son contrat. Peut-être un peu trop. Souci du détail, bonne mise en place, prise de son respectueuse de l’équilibre orchestral, instrumentation d’époque, tous les éléments sont réunis pour offrir au public un enregistrement extrêmement honnête et cohérent, malgré quelques rares faiblesses de temps à autre.

Mais cette conception très sérieuse de la musique de Telemann semble à notre avis évacuer toute la gaieté, toute la fantaisie qui sied à des cantates de Noël, qui plus est baroques (la pochette grisâtre du disque est d’ailleurs à l’image de l’interprétation de l’ensemble) : du coup on reste un peu sur notre faim, et la magie n’opère pas complètement.

(Visited 739 times, 3 visits today)

Plus de détails

Georg Philipp Telemann (1681-1767) : Nun Komm der heiden Heiland TWV 1 : 1174 ; Der jüngste Tag wird bald sein Ziel erreichen TWV 1 : 301 ; Un ist ein Kind geboren TWV 1 : 1451 ; Gelobet seist du Jesu Christ TWV 1 : 612. Greta De Reyghere, soprano ; Johannette Zomer, soprano ; Steve Dugardin, alto ; Mikael Stenbaek, ténor ; Huub Claessens, basse. Il Fondamento, direction : Paul Dombrecht. 1 CD Fuga Libera FUG520. Enregistré à Bierbeek, Kultureel Centrum. Notice quadrilingue (Néerlandais, Français, Anglais, Allemand). Durée : 62’12’’.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.