À emporter, CD, Musique d'ensemble

Harnoncourt : Toute la fougue et l’audace du jeune Mozart

Plus de détails

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Symphonies n°1 en mi bémol majeur KV 16, n°4 en rRé majeur KV 19, en fa majeur KV 19a (=suppl. 223), n°5 en si bémol majeur KV 22, n°43 en fa majeur KV 76, n°6 en fa majeur KV 43, en sol majeur KV 45a (=suppl. 221) « Lambach », n°7 en ré majeur KV 45, en si bémol majeur KV 45b (=suppl. 214), n°8 en ré majeur KV 48, n°9 en ut majeur KV 73 (75a), n°44 en ré majeur KV81 (73I), n°47 en ré majeur KV 97 (73m), n°45 en ré majeur KV95 (73n), n°11 en ré majeur KV 84 (73q), n°10 en sol majeur KV 74, n°42 en fa majeur KV 75, n°12 en sol majeur KV 110 (75b), Ouverture Ascanio in Alba en ré majeur KV 111 et finale KV 120 (111a), n°46 en ut majeur KV 96 (111b), n°13 en fa majeur KV 112, n°14 en la majeur KV 114, n°15 en sol majeur KV 124, n°16 en ut majeur KV 128, n°17 en sol majeur KV 129, n°18 en fa majeur KV 130, n°19 en mi bémol majeur KV 132 et Andante alternatif, n°20 en ré majeur KV 133, n°21 en la majeur KV 134, Ouverture Il sogno di Scipione en ré majeur KV 126 et Finale KV 161/163, n°22 en ut majeur KV 162, n°26 en mi bémol majeur KV 184 (166a), n°27 en sol majeur KV 199 (162a), n°23 en ré majeur KV 181 (162b), n°24 en si bémol majeur KV 182 (166c), n°25 en sol mineur KV 183, Ouverture La finta giardiniera en ré majeur KV 196 et Finale KV 121 (207a), Menuetto en ut majeur KV 409 (383f). Concentus Musicus Wien, direction : Nikolaus Harnoncourt. 7CD Deutsche Harmonia Mundi 82876892682. Enregistrements au Casino Zögernitz de Vienne de 1992 à 2000. Notice de présentation en Allemand, Anglais et Français. Durée 8h40’15’’

 

Les Clefs ResMusica

Avec ce coffret, Deutsche Harmonia Mundi réunit les interprétations des symphonies de jeunesse de par , et complète ainsi une quasi-intégrale (manquent les Symphonies n°2 et 3) de très longue haleine, puisque les symphonies de la maturité furent enregistrées avec le Concertgebouw dès le début des années 1980. Rien de ce qui compose ce coffret, enregistré sur toute la décennie 1990, n’est inédit : une partie des symphonies est parue en trois disques séparés en 1998 chez Teldec (Symphonies n° 10, 11, 13, 14, 16, 17, 18, 20, 21, 42, 44, 45, 46) alors que le reste n’a jamais été publié par l’éditeur historique de Harnoncourt. Ces symphonies manquantes ont attendu 2004 et 2006 pour être proposées par DHM, le nouvel éditeur de Harnoncourt, en deux coffrets de deux disques, qui étaient complétés par des extraits des lettres écrites par le jeune Mozart en tournée, lues par les petits enfants du chef.

La réunion de tous ces disques épars est une aubaine, pour le prix très économique du coffret, mais surtout parce que Harnoncourt est ici à son meilleur, et a le grand mérite de jouer ces œuvres parce qu’elles l’intéressent, et pas pour faire le nombre, et compléter à tout prix une intégrale. A la tête d’un Concentus Musicus somptueux, il rend l’écoute de ces symphonies passionnante, car il prend chacune au sérieux, accentuant la théâtralité, la surprise et les ruptures contenues dans ces œuvres, et il fait du jeune Mozart un bouillonnant émule de Joseph Haydn et du mouvement Sturm und Drang. Exalté, Harnoncourt bouscule parfois les œuvres, mais n’est jamais forcé, et si le costume qu’il taille à ces symphonies est parfois un peu large pour elles, elles n’ont jamais sonné de façon aussi évidente et énergique. Et face à ces allegros tranchants, fougueux et pleins de vie, à ces mouvements lents doux et souvent très retenus, à l’atmosphère raréfiée, à ces menuets à la robuste carrure rythmique, servis par un orchestre en pleine forme, les rivaux de Harnoncourt sur instruments anciens paraissent fades et trop sages (Hogwood chez L’Oiseau Lyre), manquer de détermination (Pinnock chez Archiv), ou encore sec et sans âme (Van Zweden, dont l’orchestre est très faible, chez Brilliant).

Un coffret qui doit figurer dans toute bonne discothèque mozartienne, car il fait aimer ces symphonies méconnues et trop souvent mal considérées.

Plus de détails

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Symphonies n°1 en mi bémol majeur KV 16, n°4 en rRé majeur KV 19, en fa majeur KV 19a (=suppl. 223), n°5 en si bémol majeur KV 22, n°43 en fa majeur KV 76, n°6 en fa majeur KV 43, en sol majeur KV 45a (=suppl. 221) « Lambach », n°7 en ré majeur KV 45, en si bémol majeur KV 45b (=suppl. 214), n°8 en ré majeur KV 48, n°9 en ut majeur KV 73 (75a), n°44 en ré majeur KV81 (73I), n°47 en ré majeur KV 97 (73m), n°45 en ré majeur KV95 (73n), n°11 en ré majeur KV 84 (73q), n°10 en sol majeur KV 74, n°42 en fa majeur KV 75, n°12 en sol majeur KV 110 (75b), Ouverture Ascanio in Alba en ré majeur KV 111 et finale KV 120 (111a), n°46 en ut majeur KV 96 (111b), n°13 en fa majeur KV 112, n°14 en la majeur KV 114, n°15 en sol majeur KV 124, n°16 en ut majeur KV 128, n°17 en sol majeur KV 129, n°18 en fa majeur KV 130, n°19 en mi bémol majeur KV 132 et Andante alternatif, n°20 en ré majeur KV 133, n°21 en la majeur KV 134, Ouverture Il sogno di Scipione en ré majeur KV 126 et Finale KV 161/163, n°22 en ut majeur KV 162, n°26 en mi bémol majeur KV 184 (166a), n°27 en sol majeur KV 199 (162a), n°23 en ré majeur KV 181 (162b), n°24 en si bémol majeur KV 182 (166c), n°25 en sol mineur KV 183, Ouverture La finta giardiniera en ré majeur KV 196 et Finale KV 121 (207a), Menuetto en ut majeur KV 409 (383f). Concentus Musicus Wien, direction : Nikolaus Harnoncourt. 7CD Deutsche Harmonia Mundi 82876892682. Enregistrements au Casino Zögernitz de Vienne de 1992 à 2000. Notice de présentation en Allemand, Anglais et Français. Durée 8h40’15’’

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.