À emporter, Audio, Musique d'ensemble

Musique d’ensemble anglaise de la Renaissance

Plus de détails

Thomas Morley (1557-1602) : The First Book of Consort Lessons. Ensemble La Caccia : Philippe Malfeyt, luth ; Liam Fennelly, dessus de viole ; Thomas Baeté, basse de viole ; Frank Liégeois, cistre ; Wim Maeseele, pandore ; Guy Penson, virginal ; Patrick Denecker, flûtes à bec et direction. 1 CD Ricercar 251, collection English Consort Music. Enregistré à la chapelle de Notre-Dame-à-la-Rose de Lessines (Belgique) en novembre 2006. Notice quadrilingue en français, anglais, flamand et allemand. Durée : 67’10’’.

 

La musique d’ensemble, pas uniquement anglaise, de la fin de la Renaissance est destinée à des formations nommées Consorts qui se déclinent de deux manières : le Whole Consort et le Broken Consort. Le premier est facile à définir car il s’agit d’un ensemble de violes de gambe de tessitures différentes, du soprano à la basse. Le second, qui nous occupe ici, est un regroupement un peu hétéroclite d’instruments à cordes frottées – un dessus et une basse de viole –, à cordes pincées en boyau – un luth –, à cordes pincées métalliques – un cistre (instrument aigu), un pandore (de la tessiture du luth) et à vent – une flûte (traversière ou à bec basse). Le rôle de chacun est bien défini : les violes jouent le dessus et la basse, la flûte une partie intermédiaire, le luth varie la mélodie tandis que le cistre et le pandore réalisent à eux deux une sorte de continuo.

a ainsi édité pour cette formation une compilation d’airs à la mode écrits par les plus grands musiciens du temps et arrangés pour ce fameux Broken Consort, le plus souvent sous la forme de paires pavane/gaillarde. On peut citer parmi les compositeurs , , Orlando Gibbons, et Morley lui-même. L’édition originale comprenait six livres séparés (un par instrument) et ce n’est qu’assez récemment que tous ont pu être retrouvés ou reconstitués.

L’ dirigé par l’excellent flûtiste nous donne un très bon aperçu de la sonorité de cette formation particulière, à laquelle il a ajouté un virginal, et on prend beaucoup de plaisir à retrouver des thèmes connus et entendus ailleurs comme le très célèbre Flow my tears (Pavane Lachrimae) de . Pour tous ceux qui aiment sortir des sentiers battus tout en restant en bonne compagnie, l’écoute de cet album s’effectuera avec intérêt et plaisir.

Plus de détails

Thomas Morley (1557-1602) : The First Book of Consort Lessons. Ensemble La Caccia : Philippe Malfeyt, luth ; Liam Fennelly, dessus de viole ; Thomas Baeté, basse de viole ; Frank Liégeois, cistre ; Wim Maeseele, pandore ; Guy Penson, virginal ; Patrick Denecker, flûtes à bec et direction. 1 CD Ricercar 251, collection English Consort Music. Enregistré à la chapelle de Notre-Dame-à-la-Rose de Lessines (Belgique) en novembre 2006. Notice quadrilingue en français, anglais, flamand et allemand. Durée : 67’10’’.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.