À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Très bonne version des plus célèbres quatuors de Haydn

Plus de détails

Joseph Haydn (1732-1809) : Quatuor à cordes en do majeur « Empereur » op. 76-3  ; Quatuor à cordes en ré majeur « L’Alouette » op. 64-5, Quatuor à cordes en sol mineur « le Cavalier » op. 74-3. Quatuor Rosamunde. 1 CD Berlin Classics YR07. Enregistré Berlin en décembre 1994. Notice complète bilingue anglais, allemand. Durée : 65’36’’

 

La collection « reference » de Berlin Classics nous présente des rééditions d’enregistrements qui ont fait date dans l’histoire du label. Ce disque nous présente trois des plus célèbres quatuors de dans une excellente interprétation du quatuor munichois Rosamunde.

Le quatuor « L’Empereur », destiné au violoniste et impresario Peter Salomon, est l’exemple type du quatuor brillant qui fait la part belle au premier violon traité comme un instrument soliste. Une cadence est même réservée à cet instrument à la fin du premier mouvement. De style noble, il ne néglige pas pour autant la musique populaire avec l’introduction du bourdon dans l’Allegro initial et un menuet aux faux airs de ländler, joué de façon un peu robuste. Ceci ne nuit aucunement à la qualité de l’interprétation générale qui alterne avec brio thèmes sérieux et passages plus légers.

« L’Alouette » privilégie aussi l’écriture soliste du premier violon, mais le rôle des autres instruments est renforcé par des passages contrapunctiques où la clarté de l’interprétation permet d’entendre toutes les voix distinctement. Le deuxième mouvement est une mélodie au premier violon accompagnée par les autres instruments. Le jeu tout en douceur des musiciens permet de restituer le charme et la simplicité tranquille de cet Adagio cantabile. Nous retrouvons dans ce quatuor des influences populaires notamment dans le menuet et dans le dernier mouvement, sorte de perpetuum mobile, tel une danse villageoise qui tourne sans fin en rond. Ici aussi, l’interprétation permet d’entendre clairement toutes les lignes mélodiques sans que le motif du premier violon ne prenne la suprématie sur les autres instruments.

L’allegro initial du « Cavalier » est interprété avec toute la fougue, la légèreté et l’humour requis. Le deuxième mouvement, largo assai, contraste par sa gravité. Sans excès de pathos, les musiciens nous livrent une version équilibrée entre passages méditatifs et sombres et instants plus lumineux, avec un excellent dosage des nuances et des dynamiques. Le menuetto ne rompt pas totalement avec le caractère du mouvement précédent, son écriture est moins légère que pour les menuets de « L’Empereur » et de « L’Alouette ». L’aspect en demi-teinte est renforcé par le choix d’un tempo modéré et l’abondance des nuances piano. Le finale renoue avec la virtuosité et la légèreté avec un thème très rapide et enjoué confié au premier violon. Pendant de courts instants, certains accords nous rappellent la gravité des mouvements précédents, mais c’est la bonne humeur et la brillance qui triompheront finalement, grâce, là aussi, à un très bon dosage des effets de la part des interprètes.

Ce disque est donc vivement recommandable pour qui veut acquérir ces quatuors qui font partie des premiers chef-d’œuvres du genre.

Plus de détails

Joseph Haydn (1732-1809) : Quatuor à cordes en do majeur « Empereur » op. 76-3  ; Quatuor à cordes en ré majeur « L’Alouette » op. 64-5, Quatuor à cordes en sol mineur « le Cavalier » op. 74-3. Quatuor Rosamunde. 1 CD Berlin Classics YR07. Enregistré Berlin en décembre 1994. Notice complète bilingue anglais, allemand. Durée : 65’36’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.