Banniere-clefsResMu728-90

Ensemble, Jean-Félix Lalanne, Michel Haumont … et nous

À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Jean-Félix Lalanne (né en 1962) : Selena’s dream ; Saïde ; La danse du Doudou ; Dance with Ea ; Le chemin du choix ; Monsieur Michel ; Ancolie ; Le mariage des ondes ; Country Medieval. Michel Haumont (né en 1957) Goutte d’Ord ; Peter’s waltz ; Sur le Ponce ; Nuit blanche ; Valse du Zenith ; Ensemble ; Irishdance ; Mister picking. 1 CD-DVD DualDisc. Enregistré en public les 20, 21 & 22 juillet salle de l’Archipel à Paris. Notice bilingue (français, anglais). Zone 0. Durée : 57’48’’.

 

Qui n’a pas entendu parler de  ? Frère de Francis Lalanne qu’il a accompagné durant douze années, il poursuit une carrière impressionnante autour de la guitare, de la composition et de la direction d’orchestre. On connaît moins le bagage classique de pourtant solide. Lorsqu’il réalise ses premières orchestrations pour son frère à l’âge de dix-huit ans, il a dans sa poche un Grand Prix de Virtuosité de la ville de Marseille, deux disques dont un consacré à Chopin avec ses propres transcriptions de Valses, Nocturnes et Polonaises, une carrière d’enseignement débutée à l’âge de quinze ans. Autant dire un passé déjà bien chargé malgré son jeune âge mais surtout ce qui le caractérisera désormais, une furieuse curiosité et une passion pour tout ce qui touche à la guitare dans tous les styles.

Grand ami de Marcel Dadi avec lequel il joua longtemps en concert et enregistra deux disques, son talent lui ouvre toutes les portes. Ainsi Chet Atkins l’invite aux Etats-Unis pour une des plus médiatiques émissions de télévision, Yan Vagh devient son complice le temps d’un disque en duo, le réalisateur René Manzor lui confie la musique de quatre de ses films dont Dédale pour lequel il sera nominé aux Victoires de la Musique en 2004. Bref, n’est pas le premier venu. Comme son complice Michel Haumont d’ailleurs, un des chantres du « fingers style » dont les influences de Marcel Dadi et Chet Atkins, encore eux, son évidentes. Une technique indubitable servie par un touché d’une grande douceur font de Michel Haumont un guitariste particulièrement apprécié et digne de respect.

Voilà donc les deux compères en concert au petit théâtre de l’Archipel à Paris. Toutes les pièces sont des compositions des deux guitaristes. Chacun enrichissant de sa présence et de sa personnalité musicale les morceaux de l’autre. Cette galette double faces (audio d’un côté et vidéo au format DVD de l’autre) est une excellente idée qui s’accompagne d’un prix aussi doux que la musique.

Consacrons-nous d’abord à la musique en tant que telle et laissons-nous bercer. Une musique aux couleurs multiples. Parfois tendre (Saïde), méditative (Le mariages des ondes), drôle (La danse du Doudou), dansante (Peter’s Waltz) ou encore comme une ballade (Goutte d’Or, Monsieur Michel) ou très swing (Sur le pouce), on ne peut être indifférent aux différents styles parcourus.

Lorsque l’on regarde le DVD, on retrouve l’intimité de l’écoute. Salle peu importante par rapport à certaines de celles qui accueillent Jean-Félix Lalanne et Michel Haumont. Une prise de vue très limitée mais qui contribue au sentiment de souvenir d’une soirée entre copains. Complicité des artistes, simplicité de la mise et authenticité des échanges. Des qualités qui rendent d’autant plus agréable ce concert.

Un bon moment avec deux musiciens plein de qualités et une musique qui s’écoute comme un bonbon sucré.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.