À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

Quatuor Psophos : Carré de Dames pour trio viennois

Plus de détails

Anton Webern (1883-1945) : Langsamer Satz M78 ; Alban Berg (1885-1935) : Lyrische Suite ; Arnold Schoenberg (1874-1951) : Quatuor n°4. Quatuor Psophos : Ayako Tanaka, violon I ; Bleuenn Le Maître, violon II ; Cécile Grassi, alto ; Ingrid Schœnlaub, violoncelle. 1 CD Zig Zag Territoires ZZT070502, collection « Printemps des Arts de Monte-Carlo ». Enregistré en novembre 2006 et mars 2006 dans l’église de Bonsecours, Paris XI. Notice bilingue en français et en anglais. Durée : 69’47’’

 

Les Clefs ResMusica

Schœnberg, Berg et Webern : le second trio viennois, comme on a l’habitude de le nommer, a produit de la musique de chambre pour quatuor à cordes en assez petite quantité mais à chaque fois très remarquable. Il est donc très courant de programmer des partitions de ces trois musiciens sur un même disque, le choix des œuvres pouvant néanmoins varier d’un enregistrement à l’autre.

L’excellent quatuor à cordes féminin Psophos a choisi de graver des œuvres à la notoriété variable. En milieu de CD, on trouve une splendide version de la Suite lyrique d’, composée en 1926. Cette œuvre, née de sa liaison avec Hanna Fuchs, réussit à mêler la rigueur sérielle à un lyrisme échevelé. On peut noter que les mouvements pairs sont de plus en plus lents tandis que les autres sont de plus en plus rapides et que les atmosphères musicales se dégradent progressivement, puisque nous passons du giovale au desolato. Froide, l’École de Vienne ? Allons donc ! En fin de programme, on peut écouter le dernier quatuor d’ (1936) qui, comme l’œuvre précédente, réussit à unifier les langages tonal et atonal au sein d’un tout cohérent.

La surprise vient de la musique d’ouverture : un Mouvement lent isolé de Webern jeune (22 ans), aussi tonal que pourront être sérielles plus tard ses Bagatelles. C’est un rare bijou de onze minutes de bonheur et d’expression qui vaut à lui seul l’écoute de ce disque. Du Webern tonal, c’est exceptionnellement beau !

Les femmes aiment les bijoux et le font parfois savoir : les quatre dames du en ont trouvé de bien beaux et nous les font partager grâce à leur interprétation sans défaut, servie par une prise de son parfaite.

Pour finir, il faut souligner le flair du petit zèbre qui court, celui de Zig Zag Territoires, qui réalise à chaque fois des albums de grande qualité, contenu et pochette. Bravo le petit zèbre !

(Visited 101 times, 1 visits today)

Plus de détails

Anton Webern (1883-1945) : Langsamer Satz M78 ; Alban Berg (1885-1935) : Lyrische Suite ; Arnold Schoenberg (1874-1951) : Quatuor n°4. Quatuor Psophos : Ayako Tanaka, violon I ; Bleuenn Le Maître, violon II ; Cécile Grassi, alto ; Ingrid Schœnlaub, violoncelle. 1 CD Zig Zag Territoires ZZT070502, collection « Printemps des Arts de Monte-Carlo ». Enregistré en novembre 2006 et mars 2006 dans l’église de Bonsecours, Paris XI. Notice bilingue en français et en anglais. Durée : 69’47’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.