À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

Valentina Igoshina nous emmène en promenade

Plus de détails

Robert Schumann (1810-1856) : Carnaval op. 9. Modeste Moussorgski (1839-1881)  : Tableaux d’une Exposition. Valentina Igoshina, piano. 1 CD Warner Classics 2564 63427-2. Enregistré à Snape (UK), The Maltings Concert Hall, les 18/19-IV-2006. Notice trilingue (allemand, anglais, français). Durée : 61’36’’

 

Voici le premier enregistrement chez Warner Classics, d’une jeune et fort charmante (si on en croit les photos incluses dans le livret) pianiste russe, née en 1978 à Briansk, et formée au conservatoire Tchaïkovski de Moscou. Son parcours passe ensuite par les concours, où elle accroche une belle brochette de prix internationaux. Elle nous propose ici deux promenades successives, la première parmi les danses, marches et diverses rencontres du Carnaval de Schumann ; la seconde, au milieu des Tableaux d’une Exposition de Moussorgski. Il est toujours intéressant de faire connaissance avec de nouveaux artistes, ce qui ne manque pas vraiment chez les pianistes, et il faut bien garder à l’esprit qu’on ne doit pas juger un nouveau venu comme un maître consacré et ne pas attendre à chaque fois une de ces fameuses « versions de référence ».

L’intelligence du texte, la sensibilité musicale, le sens de la narration sont ici manifestement alliés à un sens de la mesure (pas celle de la barre) qui nous donne dans Schumann comme dans Moussorgski, un discours qu’on peut ressentir comme étant toujours « sous contrôle », auquel il manque encore un espace de liberté pour s’exprimer à fond. Cela viendra sans doute avec l’approfondissement et l’expérience. Cette relative retenue est moins pénalisante dans le Carnaval, dont les 21 numéros très courts, à l’exception des deux extrêmes, sont suffisamment variés pour ne pas avoir besoin d’un coup de pouce en dynamique et intensité pour fonctionner. On pourra avoir une légère préférence pour les numéros lents ou modérés (Valse noble, Eusebius, Chiarina, Chopin) qui respirent avec émotion, davantage que pour les passages « forts », contrastés et dynamiques, qu’on aimerait plus expansifs.

Maintenant il faut avouer que cet enregistrement souffre quelque peu d’une sonorité de piano manquant d’harmonique, de puissance et de profondeur, le médium et les basses n’étant pas vraiment favorisés. Peut-on incriminer une prise de son un peu courte ? Le jeu de la pianiste, le piano voire la salle elle-même (ancienne salle à traiter le malt à whisky, transformée aujourd’hui en salle de concert) ? Toujours est-il que le problème est bien réel ; déjà présent dans Schumann sans trop de dommages, il se fait plus gênant dans Moussorgski. D’autant que la « retenue » de la pianiste l’amène à quelque peu simplifier la dynamique (nombreuses indications de la partitions ainsi amoindries, voire « oubliées ») ce qui, allié à une résonance toujours courte du son, nous donne une version un peu sèche, manquant d’ampleur, de contrastes, de volume (pas assez d’écart entre f et ff ; exemple dans Bydlo, où le con tutta forza final manque justement un peu de forza). De plus, avouons que quelques passages n’ont pas trouvé, sous les doigts de , phrasés des plus évidents, disons qu’il y a des moments où ça ne coule pas de source (exemple : la fin de Gnomus noté poco a poco accelerando jusqu’à un velocissimo un peu laborieux). Petits détails certes, mais qui font toute la différence.

Un disque à écouter avant tout pour connaître une nouvelle pianiste – russe – paradoxalement plus convaincante dans Schumann que dans Moussorgski, plutôt que pour les œuvres elles-mêmes. Et du fait des réserves émises sur le son, sans doute vaut-il mieux écouter en concert pour mieux l’apprécier à sa juste valeur.

(Visited 313 times, 1 visits today)

Plus de détails

Robert Schumann (1810-1856) : Carnaval op. 9. Modeste Moussorgski (1839-1881)  : Tableaux d’une Exposition. Valentina Igoshina, piano. 1 CD Warner Classics 2564 63427-2. Enregistré à Snape (UK), The Maltings Concert Hall, les 18/19-IV-2006. Notice trilingue (allemand, anglais, français). Durée : 61’36’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.