À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Quatuors de Bartók : un ébène décidément fort précieux…

Plus de détails

Béla Bartók (1881-1945) : Quatuor à cordes n°1 opus 7 Sz. 40  ; Quatuor à cordes n°2 opus 17 Sz. 67  ; Quatuor à cordes n°3 Sz. 85. Quatuor Ebène : Pierre Colombet, 1er violon ; Gabriel Le Magadure, 2nd violon ; Mathieu Herzog, alto ; Raphaël Merlin, violoncelle. 1 CD Mirare MIR029. Code barre : 3 760127 220299. Enregistré à la Ferme de Villefavard en septembre 2006. Notice réalisée par Bernard Fournier (français, anglais, allemand et espagnol). Durée : 72’00.

 

Les Clefs ResMusica

Au printemps 2006 le jeune et si talentueux Quatuor Ebène faisait une entrée fracassante dans le monde discographique avec un live consacré à trois quatuors de Haydn. Avec ce bel hommage au « Père » de l’écriture pour quatuor, merveilleuse manière de débuter les choses, on aurait pu s’attendre à du Mozart ou du Beethoven pour leur deuxième disque ; il n’en est rien… Les prodigieux musiciens, emportés par l’élan de leur fièvre juvénile et téméraire, n’ont pas hésité une seconde à faire le saut des deux siècles suivants pour directement s’attaquer à cette série de chef-d’œuvres qui ont marqué l’histoire musicale du XXe siècle : les quatuors à cordes de . Un radical changement d’ambiance et de décor, un langage musical richement renouvelé, des exigences techniques accrues : tel est le vigoureux défi que s’est lancé le Quatuor Ebène, en enregistrant les trois premiers quatuors du compositeur hongrois.

Il est rare d’entendre chez un Quatuor une telle cohésion, une pâte sonore si uniforme… L’équilibre est parfait, tout est admirablement bien agencé pour que l’âme de ces œuvres si singulières transparaisse en un reflet si pur, si authentique. Avec un goût omniprésent pour la dissonance, l’expérimentation de nouvelles sonorités, une rythmique parfois sauvage et pulsionnelle, la primauté de la structure par rapport à l’expression, les quatuors de Bartók sont des œuvres difficiles pour des oreilles néophytes. Mais cette grandissime interprétation des Ebène, chez qui la perfection est souvent plus qu’approchée, facilite l’accès à l’univers de Bartók : l’esprit du compositeur hongrois y est communiqué avec une telle clarté, une telle évidence, qu’on ne peut que s’en prendre à soi-même quant à l’apprivoisement ou non de ses œuvres.

Ce second disque des Ebène emboîte le pas au premier de manière tout aussi sensationnelle ; à peine deux ans après leurs débuts sur scène, voilà qu’ils s’affirment incontestablement aujourd’hui comme l’un des meilleurs Quatuors de la nouvelle génération, et espérons qu’avec le temps l’ébène de leurs instruments conserve la même préciosité…

Plus de détails

Béla Bartók (1881-1945) : Quatuor à cordes n°1 opus 7 Sz. 40  ; Quatuor à cordes n°2 opus 17 Sz. 67  ; Quatuor à cordes n°3 Sz. 85. Quatuor Ebène : Pierre Colombet, 1er violon ; Gabriel Le Magadure, 2nd violon ; Mathieu Herzog, alto ; Raphaël Merlin, violoncelle. 1 CD Mirare MIR029. Code barre : 3 760127 220299. Enregistré à la Ferme de Villefavard en septembre 2006. Notice réalisée par Bernard Fournier (français, anglais, allemand et espagnol). Durée : 72’00.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.