Resmusica Rouge

Baiba & Lauma Skride : Cravate ou nœud papillon ?

À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Franz Schubert (1797-1828) : Sonate pour violon et piano n°1 en ré majeur D 384. Ludwig van Beethoven (1770-1827) : Sonate pour violon et piano n°3 en mi bémol majeur op. 12. Maurice Ravel (1875-1937) : Tzigane ; Sonate pour violon et piano en sol majeur. Baiba Skride, violon ; Lauma Skride, piano. 1 CD Sony Classical 8287688722. Code barre : 8. 28768. 88722. 6. Enregistré à Hambourg en mai 2006. Notice de présentation en anglais, allemand et français. Durée : 58’50’’

 

Lauréate du concours musical Reine Elisabeth 2001, la jeune semble faire une belle carrière en Allemagne, où elle enregistre pour la filiale locale de la célèbre firme Sony. C’est d’ailleurs son quatrième album pour Sony et le premier avec sa propre sœur comme accompagnatrice. Belle destinée familiale car la mère de ces deux jeunes femmes, Liga Skride est elle-même pianiste. Elle avait fait sensation en accompagnant sa fille lors de la finale du Reine Elisabeth. Invitée par les orchestres et salles de concerts les plus prestigieux, a l’infinie chance de se produire sur le Stradivarius Wilhelmj de 1725, gracieusement prêté par la Nippon Music Foundation.

Cela étant, on sera assez réservé sur la prestation de la musicienne. Certes, la musicalité est belle, mais la sonorité n’est pas des plus chatoyantes et lumineuses. Les interprétations sont polies, avec ce qu’il faut de bon goût, mais on cherche en vain une personnalité qui dépasse l’impression de joli fond sonore décoratif que nous procure l’audition des sonates de Schubert et Beethoven. Pourtant, la violoniste bénéficie du très bel accompagnement véloce et subtil de sa sœur.

nous avait laissé une belle impression lors de la finale 2001 du concours en interprétant la sonate de Ravel. Cette nouvelle interprétation, bien mise et légère, peine à imposer un climat mais on trouve de belles couleurs dans les mouvements médians. Le Blues très fin dans son déhanchement est le meilleur moment de ce disque. Il n’en va hélas pas de même pour Tzigane dont la musicienne n’arrive pas à rendre toutes les facettes.

Alors que les jeunes violonistes de très haut talent pullulent ces derniers temps, ce joli disque un peu trop mécanique ne marquera guère nos tympans.

(1797-1828) : Sonate pour violon et piano n°1 en ré majeur D 384. (1770-1827) : Sonate pour violon et piano n°3 en mi bémol majeur op. 12. (1875-1937) : Tzigane ; Sonate pour violon et piano en sol majeur. Baiba Skride, violon ; , piano. 1 CD Sony Classical 8287688722. Code barre : 8. 28768. 88722. 6. Enregistré à Hambourg en mai 2006. Notice de présentation en anglais, allemand et français. Durée : 58’50’’

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.