À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

JSB : ce « petit livre » devenu grand

Plus de détails

Johann Sebastian Bach : Orgelbüchlein (Petit livre d’orgue : 45 chorals BWV 599 à 644). Jaroslav Tuma à l’orgue historique de l’église Saint-Pierre de Bruschsal (République tchèque). 1 CD Arta F10156. Code barre : 8 595017 415623. Enregistré en Avril 2004. Notice trilingue (anglais, tchèque, allemand). Spécification des registrations utilisées. Nombreuses photos de l’orgue. Durée totale : 84’10

 

Une nouvelle version du Petit livre d’orgue de excite toujours la curiosité, même après tant de versions disponibles, chacune apportant un élément nouveau et différent, c’est bien là la magie de Bach dont la musique se renouvelle à chaque fois. Tenez, vous entrez dans une église à l’instant où l’organiste fait retentir les premières mesures de la célèbre Toccata en ré mineur, eh bien, vous êtes saisi, vous avez l’impression d’entendre cette musique pour la première fois : l’ambiance du lieu, son acoustique, la couleur de l’orgue, les jeux utilisés, le tempo, votre humeur du moment, etc… font que tout cela nous paraît inédit.

C’est bien cette impression que l’on ressent dès le premier choral « Viens maintenant Sauveur des païens », avec une prise de son assez large, et ce jeu italianisant et ondulant de « voce umana » : du jamais entendu pour cette pièce ! L’artiste tchèque , joue un de ces orgues « rococo » que l’on peut admirer à Prague et dans sa région. Ici, nous sommes à Bruchsal, où, dans un buffet ancien, le facteur Vladimir Slajch a reconstitué à neuf en 2004 un instrument à deux claviers et pédalier d’une trentaine de jeux, dans l’esthétique des instruments de la proche Saxe, peuplée au XVIIIe siècle d’orgues neufs de Gottfried Silbermann. On y retrouve des influences Italiennes, à l’opposé des grands instruments de l’Allemagne du Nord (Arp Schnitger). C’est dire l’adéquation qui existe ici entre cet orgue et les œuvres proposées. Certes, on décèlera ici ou là, à la fois dans les couleurs sonores de l’instrument et dans le jeu de l’interprète, un certain « néo-classicisme », c’est-à-dire, les caractéristiques de ce courant musical de transition du XXe siècle, qui a précédé dans les années 60 et 70, la déferlante des « baroqueux », avec cette nouvelle manière de jouer et de concevoir le son des instruments. Mais ce livre d’orgue, « à l’usage des débutants » comme le dit Bach lui-même, se déroule agréablement en un long CD de plus de 84’ : les registrations sont variées et indiquées dans une très belle pochette, et les climats des chorals, en harmonie avec les divers temps liturgiques qu’ils paraphrasent. Un disque pour écouter Bach autrement, et découvrir aussi un bel orgue de République tchèque, sous un label prometteur, et un interprète inspiré.

(Visited 88 times, 1 visits today)

Plus de détails

Johann Sebastian Bach : Orgelbüchlein (Petit livre d’orgue : 45 chorals BWV 599 à 644). Jaroslav Tuma à l’orgue historique de l’église Saint-Pierre de Bruschsal (République tchèque). 1 CD Arta F10156. Code barre : 8 595017 415623. Enregistré en Avril 2004. Notice trilingue (anglais, tchèque, allemand). Spécification des registrations utilisées. Nombreuses photos de l’orgue. Durée totale : 84’10

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.