Plus de détails

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Intégrale des concertos pour piano. Viviana Sofronitzki, pianoforte. Musicae Antiquae Collegium Varsoviense, direction : Tadeusz Karolak. 11 CD Pro Musica Camerata références PMC 042 [pas de code barre]. Enregistré à Varsovie en Décembre 2004-Mars 2006. Notice bilingue (polonais, anglais). Durée : environ 12h30’

 

Combien de fois, en écoutant du Mozart on a pensé que la beauté de sa musique « n’est pas de ce monde », que certains passages sont l’expression du « divin ou du céleste », une sorte de « révélation ». Les allusions à ces différents sentiments de joie, de grâce, de gaieté, se mélangent souvent à une certaine mélancolie et à la grande spiritualité que la musique de Mozart déclenche. Cette galerie de divers états d’âme caractérise les concertos pour piano.

Viviane Sofronitzki fait revivre dans ce coffret de 11 CDs la magie des concertos pour piano de Mozart. Se produisant sur un pianoforte réalisé par Paul McNulty d’après un model d’Anton Walter, son interprétation de rare précision révèle d’une grande linéarité conceptuelle et d’une clarté exceptionnelle. La variété de ses sonorités rendent la pureté de cette musique et créent un équilibre presque miraculeux entre l’orchestre et le pianoforte.

Une telle simplicité met en évidence malgré soi, les traits énigmatiques, parfois démoniaques de ces concerts, qui sont l’expression profonde et sublime de l’humanité du microcosme du compositeur et du macrocosme qui l’entoure.

Dans ce sens, le Concerto en ré mineur KV 466 est probablement l’un des plus dramatiques et riche en pathos de Mozart. Il montre les signes d’une inquiétude que jamais le génie de Salzbourg avait exprimé dans une œuvre instrumentale. Cette passionnante plasticité des gestes, on la retrouve seulement dans les opéras du compositeur ou dans les images troublantes de son Requiem. Le finale de ce concerto, plutôt ambigu, propose une solution positive au « drame », une sorte de désire de tourner la page.

Viviane Sofronitzki ne fait « rien plus » qu’exécuter avec une grande intuition et précision la partition de Mozart. Tout le reste vient de la grandeur de l’inspiration du compositeur.

Plus de détails

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Intégrale des concertos pour piano. Viviana Sofronitzki, pianoforte. Musicae Antiquae Collegium Varsoviense, direction : Tadeusz Karolak. 11 CD Pro Musica Camerata références PMC 042 [pas de code barre]. Enregistré à Varsovie en Décembre 2004-Mars 2006. Notice bilingue (polonais, anglais). Durée : environ 12h30’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.