À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

Mozart ni feu ni flamme par le Quatuor Brentano

Plus de détails

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Quatuor à cordes K. 464 ; Quintette à cordes K. 593. Quatuor Brentano : Mark Steinberg, violon I ; Serena Canin, violon II ; Misha Amory, alto ; Nina Maria Lee, violoncelle ; Hsin-Yun Huang, violoncelle (K. 593). 1 CD Aeon AECD 0747. Code barre 3 760058 367476. Enregistré en mai-juin 2005, à l’American Academy of Arts and Letters, New York. Notice bilingue (français-anglais). Durée : 62’25’’.

 

Le quatuor américain Brentano, fondé en 1992 et basé à l’Université de Princeton, dispose d’un large répertoire placé autour d’un axe Beethoven qui va de Monteverdi aux compositeurs contemporains. Le nom de l’ensemble fait référence à Antonie Brentano, dont beaucoup pensent qu’elle pourrait bien avoir été « l’Immortelle Bien-Aimée » de Beethoven.

Après un disque Haydn à la distribution confidentielle et un autre dédié à des auteurs contemporains, les Brentano ne se sont pas consacrés à Beethoven mais à , avec le Quatuor à cordes K. 464 et le Quintette à cordes K. 593, deux œuvres concurrencées au sein de l’œuvre mozartien par le Quatuor K. 465 et les Quintettes K515 et K 516, plus brillants ou plus solaires. Si l’écoute de ce disque laisse une impression de relative atonie, cela n’est pas tant dû aux œuvres elles-mêmes : Beethoven admirait le final du Quatuor, et le Quintette est quant à lui une œuvre forte et importante dans la vie du compositeur. Entre humeur sombre et jubilatoire, le Quintette fut écrit un an avant la mort de Mozart après une longue année 1790 durant laquelle il composa peu, pensant même que son inspiration était épuisée. Par bonheur, d’autres chefs-d’œuvre restaient à venir tels La Flûte enchantée, le Requiem

L’interprétation du quatuor Brentano, qui manque de feu, d’aspérité. C’est impeccable, mais ça ne vibre pas, et la prise de son lointaine accentue cette impression compassée. Les Brentano seront de passage à Paris, Londres et en Suisse en janvier 2008, ce sera le moment, dans le feu du concert, de se faire une opinion.

(Visited 221 times, 1 visits today)

Plus de détails

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Quatuor à cordes K. 464 ; Quintette à cordes K. 593. Quatuor Brentano : Mark Steinberg, violon I ; Serena Canin, violon II ; Misha Amory, alto ; Nina Maria Lee, violoncelle ; Hsin-Yun Huang, violoncelle (K. 593). 1 CD Aeon AECD 0747. Code barre 3 760058 367476. Enregistré en mai-juin 2005, à l’American Academy of Arts and Letters, New York. Notice bilingue (français-anglais). Durée : 62’25’’.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.