À emporter, Documentaire, Vidéo, Vidéo Musique

Le clavecin à Venice au XVIIIe siècle

Plus de détails

Documentaire-Compilation : Il Clavicembalo nel ‘700 della Serenissima Repubblica di Venezia. Michele Barchi, clavecin. Réalisation : Federico Savio. Enregistré le 23/25-09-200 à Villa Bettoni (Bogliaco di Gargano – Brescia – Italie). Sous-titrage en anglais, français, allemand. 1 DVD Fugatto 3 576070 010234. Zone 0 (worldwide). Durée : 2h02’.

 

Fugatto

Ce DVD est le premier film d’une série de documents audiovisuels dédiés au clavecin. Il présente une sélection d’œuvres, parmi les plus importantes, des compositeurs vénitiens à l’époque de la « Serenissima Repubblica ».

Enregistré à la Villa Bettoni, un Palais italien du XVIIIe, le programme monothématique propose des sonates pour clavecin telles que la Sonate en do mineur de , la Sonate V en sol majeur de Ferdinando Gasparo Turrini, la Sonate I en fa majeur de Baldassarre Galuppi, entre autres. Seule exception dans la forme avec le Concerto en fa majeur d’, extrait de l’Estro Armonico et transcrit pour clavecin par Johann-Sebastian Bach. Un tel répertoire montre bien la grandeur de l’écriture contrapuntiste des compositeurs de l’école de Venise, ainsi que leur goût et la richesse de leurs inventions.

Le claveciniste Michele Barchi, déjà connu pour son extraordinaire talent de musicien, est en même temps l’» artisan » de ses clavecins. Ses connaissances organologiques lui ont permis de créer des instruments de dimensions exceptionnelles et avec de remarquables extensions sur la basse. Le clavecin italien à un seul clavier, sur lequel il se produit, se caractérise, entre autres, par la possibilité d’intervenir sur la dynamique de l’instrument. Une petite modification de la mécanique permet en effet de nuancer davantage un registre ; tout ceci à travers une pression différente de la main sur les touches, créant les nuances piano et forte, les crescendi ou decrescendi. Cela requiert de la part de l’instrumentiste un grand contrôle de la pression du jeu sur le clavier et un touché très équilibré. Les gammes chromatiques de la Sonate V en sol majeur de Ferdinando Gasparo Turrini révèlent cette maîtrise parfaite de l’instrumentque possède Michele Barchi. Les nuances alternées de crescendo et decrescendo demandent aussi une impeccable et égale articulation de tous les doigts, jamais minorée par l’exécutant.

A travers un programme qui met en valeur, tant l’habilité virtuose de Michele Barchi, que les différents aspects artistiques de cet instrument précurseur du piano, le spectateur est plongé en plein XVIIIe, à la rencontre de la débordante culture musicale vénitienne.

(Visited 255 times, 1 visits today)

Plus de détails

Documentaire-Compilation : Il Clavicembalo nel ‘700 della Serenissima Repubblica di Venezia. Michele Barchi, clavecin. Réalisation : Federico Savio. Enregistré le 23/25-09-200 à Villa Bettoni (Bogliaco di Gargano – Brescia – Italie). Sous-titrage en anglais, français, allemand. 1 DVD Fugatto 3 576070 010234. Zone 0 (worldwide). Durée : 2h02’.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.