bandeau RES MUSICA

Vaclav Neumann dans le texte

À emporter, Documentaire, DVD, DVD Musique, Musique symphonique

Ludwig van Beethoven (1770-1827) : Répétitions de l’ouverture Léonore 3 ; Bedrich Smetana (1824-1884) : répétitions de la Fiancée vendue. Orchestre : Sudfunk Sinfonieorchester, direction Václav Neumann. 1 DVD Arthaus Musik. Réalisation : Dieter Ertl en 1968 (Smetana) et 1969 (Beethoven). Code barre 8 07280 10599 5. Durée : 1h 39’.

 

Fait d’une immense gentillesse et d’une grande force de persuasion, l’art de est sans doute bien sous-estimé aujourd’hui. Seules ses intégrales de Mahler et de Dvorak sont connues des mélomanes, mais cet artiste avait bien d’autres cordes à son arc. Il passa quelques années à la fin des « sixties » à Stuttgart où il dirigea un répertoire considérable auquel le présent DVD ne rend pas vraiment justice. En revanche, nous disposons grâce à ce document de la télévision allemande d’une vraie leçon de maître.

Vaclav Neumann aborde – le mot est faible – tout d’abord l’ouverture Léonore III de Beethoven : « votre musique nationale dont vous avez peut-être oublié l’étendue des beautés » dit-il à ses musiciens en préambule. On écoute la répétition à genoux.

Certes et par rapport à certains de ses collègues beaucoup plus « objectifs » comme Scherchen ou Erich Kleiber, le style de Neumann pourra paraître trop imagé. Il nous parle d’ambiance, assimile le forte initial à un geste rituel annonciateur d’un esprit nouveau. Le chef tchèque ne torture pas verbalement la moindre double croche et laisse de toute évidence les problèmes techniques à ses musiciens. Lui, se contente de mettre l’œuvre en perspective, lui donne une dimension universelle, rattache par son propos Fidelio aux grands combats pour la liberté. Nous sommes pourtant en 1969 et Neumann vient d’accepter de remplacer Karel Ancerl après le printemps de Prague, on appréciera la contradiction, chacun à sa manière.

Ce DVD, à la facture très classique dans sa réalisation, propose également une répétition pleine d’entrain de l’ouverture de La Fiancée vendue de Smetana. Neumann y est manifestement à l’aise comme un poisson dans l’eau et donne à nouveau des indications plus culturelles que musicales à l’orchestre. Un programme à déguster par petites touches pour suivre le travail d’artisan d’un grand chef. La réalisation technique, les prises de vues ainsi que le montage portent les stigmates de leur temps et font ainsi de ce DVD un vrai document historique dans tous les sens du terme.

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.