À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

Thomas Quasthoff, Dorothea Röschmann et l’érotisme de la foi

Plus de détails

Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Dialogue Cantatas. « Selig ist der Mann, der die Anfechtung duldet », BWV 57. « Tritt auf die Glaubensbahn », BWV 152. « Ich geh und suche mit Verlangen », BWV 49. Thomas Quasthoff, baryton-basse. Dorothea Röschmann, soprano. Membres du RIAS Kammerchor (chef de chœur : James Wood). Berliner Barock Solisten, violon et direction : Rainer Kussmaul. 1 CD Deutsch Gramophon 477 6591. Enregistré à Berlin en mai en juin 2007. Code-barre : 028947 76591. Notice et textes en allemand, anglais et français. Durée : 61’.

 

et , c’est une longue histoire d’amour. Mémorable Christ dans les Passions selon Saint Jean et Saint Mathieu, il remporta le « Grammy » pour son enregistrement des Cantates BWV 56, 82 et 158. Cette fois, il s’associe à la soprano pour nous faire découvrir un genre quasiment oublié : les Cantates en dialogue, dans lesquelles Bach met en musique le dialogue amoureux spirituel entre l’âme du fidèle et Jésus, interprétés respectivement par une voix de soprano et une voix de basse. Ces cantates sont une forme d’expression typiquement baroque, assez étonnante pour un compositeur protestant : la foi y prend un caractère sensuel, et le fidèle s’adresse au Christ dans un langage intime frôlant parfois l’érotisme.

La rencontre des deux chanteurs est des plus fascinantes. Tous deux sont au même niveau vocal et stylistique, ne faisant qu’une bouchée des difficultés techniques de ces cantates, vocalises et sauts de registre compris. Si les voix s’accordent donc merveilleusement, l’approche interprétative ne pourrait être plus différente. Quasthoff allège au maximum sa voix naturellement ample et résonante pour trouver un ton chaste et religieux. Il ne se permet une certaine ferveur que pour louer les plaisirs du paradis. Röschmann en revanche ne cache pas la richesse de son timbre ni l’opulence de ses moyens. C’est avec une ardeur tout à fait charnelle qu’elle s’exprime. L’accompagnement étant à la fois d’une grande beauté – il suffit d’écouter la superbe introduction au BWV 152 – et d’une rigueur stylistique sans failles, que nous ne pouvons que recommander ce sublime CD.

(Visited 74 times, 1 visits today)

Plus de détails

Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Dialogue Cantatas. « Selig ist der Mann, der die Anfechtung duldet », BWV 57. « Tritt auf die Glaubensbahn », BWV 152. « Ich geh und suche mit Verlangen », BWV 49. Thomas Quasthoff, baryton-basse. Dorothea Röschmann, soprano. Membres du RIAS Kammerchor (chef de chœur : James Wood). Berliner Barock Solisten, violon et direction : Rainer Kussmaul. 1 CD Deutsch Gramophon 477 6591. Enregistré à Berlin en mai en juin 2007. Code-barre : 028947 76591. Notice et textes en allemand, anglais et français. Durée : 61’.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.