À emporter, CD, Opéra

Pavarotti tout nu et sec. À fuir !

Plus de détails

Lucianno Pavarotti (ténor) ; Airs extraits d’œuvres de Giacomo Puccini (1858-1924) ; Giuseppe Verdi (1813-1901) ; Gaetano Donizetti (1797-1848) ; Friedrich von Flotow 1812-1883) ; Umberto Giordano(1867-1948) ; Ruggero Leoncavallo (1857-1919) ; Giacomo Meyerbeer (1791-1864) ; Jules Massenet (1842-1912) ; Georges Bizet (1838-1875) ; Amilcare Ponchielli (1834-1886) ; Pietro Mascagni (1863-1945). Mélodies et arrangements divers. Orchestres et chefs divers. Avec la participation d’Andrea Bocelli ; Franck Sinatra et Cecilia Bartoli. 2 CD Decca 4759349DX2. Code barre : 0 28947 59349 2. Enregistrements de 1968 à 1995. Durée totale 150’57’’. Pas de notice.

 

Pavarotti tout nu ? Et oui c’est bien de cela qu’il s’agit. Cette compilation donne l’impression d’avoir été réalisée en toute hâte, sans aucun soin, aucun respect ni pour l’artiste ni pour son public. Il n’y a aucune direction artistique dans ce pléthorique portait. (lire aussi la chronique du DVD qui porte le même visuel). La suite d’airs sur le premier CD est aléatoire. Sur le second, réservé à des mélodies napolitaines et des arrangements de tous genres, c’est encore plus navrant. Pas de situation de l’air dans l’ouvrage ni de textes des airs, lui qui attachait toujours tant d’importance au texte, pas d’éléments biographiques, alors que ce ténor a eu une carrière et une vie si riche. Rien, le désert… Une pochette laide et d’une rare indigence c’est tout.

Alors autant écouter ces CD dans un ordre aléatoire. Que peut nous apporter son écoute ? La découverte ou la redécouverte d’une voix magique. La voix du ténor italien dans son soleil le plus éclatant. Un goût musical jamais pris en défaut. Des phrases longues et un souffle semblant inépuisable. est très à l’aise dans tout ce qu’il chante. La voix est constamment belle. Mais nombre de compositeurs importants ne sont pas présents, de nombreux rôles ne sont pas même évoqués. Et toutes ces magnifiques partenaires ne sont pas là non plus. Non vraiment il s’agit d’un produit d’appel pour ceux que le nom Pavarotti a interpellés dans le brouillard médiatique. Pour tous les autres, tout enregistrement de récital pensé avec un projet artistique sera préférable, et toute intégrale sera bien plus à même de faire comprendre la grandeur de l’art de . Cette compilation ne fait pas honneur à son art et pas honneur non plus à la grande compagnie DECCA.

Voici un coup médiatique qui n’a rien à voir avec la leçon de ce grand ténor qui lui, a toujours respecté la musique et son public, même dans ses concerts les plus excentriques. Decca a largement de quoi faire oublier ce qui restera un mauvais souvenir et une erreur : « errare humanum est, sed perseverare diabolicum ».

Pour aborder l’art du grand ténor, le mélomane peut se référer à notre article publié lors du décès du chanteur.

Plus de détails

Lucianno Pavarotti (ténor) ; Airs extraits d’œuvres de Giacomo Puccini (1858-1924) ; Giuseppe Verdi (1813-1901) ; Gaetano Donizetti (1797-1848) ; Friedrich von Flotow 1812-1883) ; Umberto Giordano(1867-1948) ; Ruggero Leoncavallo (1857-1919) ; Giacomo Meyerbeer (1791-1864) ; Jules Massenet (1842-1912) ; Georges Bizet (1838-1875) ; Amilcare Ponchielli (1834-1886) ; Pietro Mascagni (1863-1945). Mélodies et arrangements divers. Orchestres et chefs divers. Avec la participation d’Andrea Bocelli ; Franck Sinatra et Cecilia Bartoli. 2 CD Decca 4759349DX2. Code barre : 0 28947 59349 2. Enregistrements de 1968 à 1995. Durée totale 150’57’’. Pas de notice.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.