À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Pascal Amoyel : Bénédiction de Liszt dans la solitude

Plus de détails

Franz Liszt (1811-1886) : Harmonies Poétiques et Religieuses ; Rêves d’amour ; Ballade ; Romances. Pascal Amoyel, piano 2 CD Calliope CAL 9371. 2. Code barre : 9488186052. Enregistré en mai 2007. Notice bilingue : français, anglais. Durée : 120’10’’

 

Les Clefs ResMusica

Après un disque Schubert-Liszt (XCP n°5025) et une thématique autour de Faust (XCP n°5028), revient à dans un double album principalement consacré aux Harmonies Poétiques et Religieuses. Rappelons également les enregistrements de pièces lisztiennes réalisées avec d’autres musiciens, comme La Totentanz (OGAM) par exemple. Celui qui fut l’élève de Cziffra et sacré lauréat en 2005 aux Victoires de la Musique classique grâce à sa remarquable interprétation des Préludes de Chopin (Calliope) s’illustre ici encore de manière indubitablement inspirée, tant dans le choix du programme, pas nouveau, d’ailleurs mais qui lui convient bien, que dans son interprétation, très sensible et émouvante.

Une chose est certaine à l’écoute de ce CD, et en particulier des Harmonies Poétiques et Religieuses : déploie toute une poésie pianistique au service d’une spiritualité intrinsèque inhérente à la musique de Liszt. Il en a les moyens, avec un jeu clair qui souligne l’intelligibilité du texte musical, un sens du phrasé d’une délicatesse extrême, une qualité de sonorité qui permet un panel sonore varié. Se retrouve ici la même inspiration que dans les Poèmes de Scriabine, dont Pascal Amoyel avait offert une magnifique intégrale l’an passé.

Si Liszt laisse une œuvre très riche polymorphe et emblématique d’un XIXe siècle à la fois religieux et profane, il est tiraillé toute sa vie entre la chair et l’âme. Le programme choisi ici par Pascal Amoyel illustre parfaitement cette ambivalence, du sensuel Liebestraum n°3 « O lieb, so lang du lieben kannst » (un lied, à l’origine, transcrit pour piano par la suite) à la pieuse Bénédiction de Dieu dans la Solitude en passant par la passionnée Ballade n°2. Et tout dans son interprétation est mesuré, (trop ?) pesé, sans accent teinté de pathos inutile.

Une interprétation de Pascal Amoyel qui vient se ranger pas très loin de celle d’Arrau, dans la digne continuité de ses enregistrements précédents.

Plus de détails

Franz Liszt (1811-1886) : Harmonies Poétiques et Religieuses ; Rêves d’amour ; Ballade ; Romances. Pascal Amoyel, piano 2 CD Calliope CAL 9371. 2. Code barre : 9488186052. Enregistré en mai 2007. Notice bilingue : français, anglais. Durée : 120’10’’

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.