À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

Les suites de JS Bach par Jean-Guihen Queyras

Plus de détails

Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Suites pour violoncelle seul BWV 1007 à 12. Jean-Guihen Queyras, violoncelle. 2 CD + 1 DVD Harmonia Mundi HMC90197071. Code barre : 7 94881848126. Enregistré en mars 2007 Eglise Saint-Cyriak, Salzbourg (réalisation : Benjamin Krieg). Notice en français, anglais, allemand, durée : 2H10.

 

Les Clefs ResMusica

Il ne faudrait en aucun cas vouloir comparer cette nouvelle version avec les autres que nous connaissons, l’exercice serait sans élégance et bien fastidieux. Comment remettre en cause le témoignage du musicien qui enregistre les fameuses suites ? Plus connu pour ses prestations contemporaines, se livre entier dans ces pages d’émotion qu’il travaille et joue depuis maintenant près de trente ans, en a-t-il déjà 40 ? Après ses récents enregistrements de Haydn et de Schubert dans l’Arpeggione, et encore avec son quatuor dans les enregistrements de Bartòk depuis qu’il s’est désengagé de l’ensemble InterContemporain, a accepté l’offre d’Harmonia Mundi de pouvoir enregistrer les fameuses suites et nous les transmet avec sa personnalité et son humilité. L’acoustique de l’église Saint-Cyriak de Salzbourg et la qualité d’enregistrement nous permet d’apprécier la très belle sonorité de ce violoncelle fait par Gioffredo Cappa en1696.

Le génie de JS Bach réside bien dans cette épreuve qu’il s’est infligé à partir d’un instrument mélodique que peut être le violoncelle et de l’élever aux rangs des orgues et des pianos avec les contraintes qui s’imposent. Aucun document nous permet actuellement de savoir pourquoi et comment Bach a décidé d’écrire ces pages qui restent un des ciments de la musique occidentale avec celles écrites pour violon seul qui porte le doux nom de partitas.

Œuvre majeure de notre identité musicale, elle reste un champ d’interprétation multiple que tous musiciens explorent à l’infinie … Enregistrées en six jours, le DVD vous donnera un enregistrement complet de la troisième suite, le violoncelle est monté avec des cordes « modernes » car Jean-Guihen Queyras n’en restera pas à cette aventure, l’entretien reproduit dans le livret nous apprend qu’il a soumis à six compositeurs une réflexion de travail sur le thème des fameuse suites. A mettre dans votre discothèque si vous n’avez pas eu l’occasion d’entendre Jean-Guihen Queyras en concert dans ce programme.

(Visited 669 times, 1 visits today)

Plus de détails

Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Suites pour violoncelle seul BWV 1007 à 12. Jean-Guihen Queyras, violoncelle. 2 CD + 1 DVD Harmonia Mundi HMC90197071. Code barre : 7 94881848126. Enregistré en mars 2007 Eglise Saint-Cyriak, Salzbourg (réalisation : Benjamin Krieg). Notice en français, anglais, allemand, durée : 2H10.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.