Concerts, La Scène, Musique de chambre et récital

Katia Skanavi : autour du Groupe des cinq

Plus de détails

Semur-en-Auxois, Théâtre des Remparts. 11-I-2008. Mikhaïl Glinka (1804-1857) : Variations sur un thème russe ; Polonaise ; Valse. Modeste Moussorgski (1839-1881) : Plaisanterie infantine ; Une larme ; Impromptu passionné ; Scherzo. Piotr Ilitch Tchaïkovsky (1840-1893) : Album d’enfants (extraits) ; Chants d’alouette, Perce-neige et Barcarolle, extraits des Saisons. Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893) / Sergey Rachmaninov (1873-1943) : Berceuse. Frédéric Chopin (1810-1849) : Variations brillantes sur « Je vends des scapulaires » en si bémol majeur opus 12 ; Andante spianato et grande polonaise en mi bémol majeur opus 22. Katia Skanavi, piano.

Saisons classiques de Semur-en-Auxois

Dans un pays où la culture semble être dénigrée par les politiques – ce que Resmusica a souligné à plusieurs reprises, on ne compte plus les initiatives locales pour diffuser la musique classique. Récemment François Lévy a inauguré une série de concerts, les saisons classiques de Semur-en-Auxois, dont le récital de constituait le deuxième épisode. Le palmarès de la pianiste russe est impressionnant (elle est notamment lauréate des concours Long, Maria Callas et Van Cliburn), à l’instar de Victor Eresko, qui a inauguré les saisons classiques de Semur en octobre dernier.

Le programme était conçu autour du groupe des cinq, et incluait deux pièces de Chopin à l’initiative de , qui a souhaité le comparer avec Glinka (dont les styles sont apparus étonnamment proches dans leurs variations respectives). Essentiellement composé de miniatures dont la plupart ont été écrites pour des enfants, le récital était anti-démonstratif, ce qui est suffisamment rare pour être souligné.

Le jeu de Katia Skanavi est infiniment concentré, expressif, parfois alambiqué (cf. l’Andante spianato et grande polonaise), mais jamais vulgaire. Il lui suffit d’effleurer le clavier pour le faire chanter, et c’est à peine si ses doigts bougent lorsqu’elle entame les Saisons de Tchaïkovsky, dont la troisième interprétée, Barcarolle, est d’une tristesse insondable. Dans l’ensemble, le programme, par la mélancolie qui en émanait, convenait bien à ce récital hivernal et vespéral.

Souhaitons au théâtre à l’italienne de Semur d’être le cadre d’autres manifestations de même qualité. L’ambiance familiale qui y règne permet une approche de la musique ancrée sur le partage.

Crédit photographique : Katia Skanavi © Dr

Plus de détails

Semur-en-Auxois, Théâtre des Remparts. 11-I-2008. Mikhaïl Glinka (1804-1857) : Variations sur un thème russe ; Polonaise ; Valse. Modeste Moussorgski (1839-1881) : Plaisanterie infantine ; Une larme ; Impromptu passionné ; Scherzo. Piotr Ilitch Tchaïkovsky (1840-1893) : Album d’enfants (extraits) ; Chants d’alouette, Perce-neige et Barcarolle, extraits des Saisons. Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893) / Sergey Rachmaninov (1873-1943) : Berceuse. Frédéric Chopin (1810-1849) : Variations brillantes sur « Je vends des scapulaires » en si bémol majeur opus 12 ; Andante spianato et grande polonaise en mi bémol majeur opus 22. Katia Skanavi, piano.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.