À emporter, Audio, Musique symphonique

Honegger magnifié par Christian Poltéra

Plus de détails

Arthur Honegger (1892-1955) : Concerto pour violoncelle et orchestre ; Sonate pour violoncelle et piano ; Sonatine pour violoncelle et piano ; Sonatine pour violon et violoncelle. Christian Poltéra, violoncelle ; Christian Tetzlaff, violon ; Kathryn Stott, piano. Orchestre symphonique de Malmö, direction : Tuomas Ollila-Hannikainen. 1 CD BIS Records. Référence BIS CD 1617. Code barre : 7 318590 016176. Enregistré entre juin 2006 et juin 2007. Notice de présentation en : anglais, allemand et français. Durée : 51:43

 

Les Clefs ResMusica

untitledNatif de Zurich, le violoncelliste mène une belle carrière en soliste de concerto ou en musique de chambre. Pour le label BIS Records, le jeune musicien explore les partitions que les compositeurs suisses ont dédiées à son instrument. Après deux disques centrés sur Othmar Schœck et Frank Martin, le soliste met le cap sur l’inévitable .

Composé en 1929 et créé par Maurice Maréchal et l’orchestre symphonique de Boston sous la baguette de Serge Koussevitsky, le Concerto pour violoncelle est un petit bijou d’un quart d’heure de musique. Moulé dans les trois mouvements traditionnels, cette partition au ton rapsodique respire le lyrisme alors que les vents et les cuivres se déhanchent sur de subtiles réminiscences du Stravinsky de Petrouchka et même de jazz ou de blues. L’humour, la légèreté, la finesse sont les maîtres mots de cette musique des sphères si entrainantes et tellement «années 1920 ». Cette version rejoint sans peine les disques de Paul Tortelier (EMI) et Mstislav Rostropovitch (Erato).

En complément, l’artiste nous emmène à travers des pièces de chambre. La sonate pour violoncelle (1920) subit une certaine influence de Ravel alors que la structure est des plus rigoureuses. Composée à l’origine pour clarinette, la petite Sonatine pour violoncelle et piano (1921-1922) alterne des passages qui évoquent le jeune Hindemith et une liberté syncopée dans le dernier mouvement. La belle Sonatine pour violon et violoncelle propose de superbes couleurs sur un fond très néo-classique.

Musicalement, il faut louer la technique et l’inspiration de magnifiquement secondé par la pianiste Kathryn Stott et (excusez du peu !) le violoniste . Editorialement très original et musicalement très accompli, ce disque se doit de figurer dans toute discothèque d’amateur de musique de l’entre-deux-guerres.

(Visited 214 times, 1 visits today)

Plus de détails

Arthur Honegger (1892-1955) : Concerto pour violoncelle et orchestre ; Sonate pour violoncelle et piano ; Sonatine pour violoncelle et piano ; Sonatine pour violon et violoncelle. Christian Poltéra, violoncelle ; Christian Tetzlaff, violon ; Kathryn Stott, piano. Orchestre symphonique de Malmö, direction : Tuomas Ollila-Hannikainen. 1 CD BIS Records. Référence BIS CD 1617. Code barre : 7 318590 016176. Enregistré entre juin 2006 et juin 2007. Notice de présentation en : anglais, allemand et français. Durée : 51:43

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.