Plus de détails

Bernardo Pasquini (1637-1710) : Bergamasca. Michelangelo Rossi (1601-1656) : Toccata settima ; Corrente settima ; Partita sopra la romanesca ; Toccata 14. Girolamo Cavazzoni (1506-1577) : Recercar secondo ; Canzon sopra « il est bel et bon ». Johann Kaspar Kerll (1627-1693) : Capriccio supra il cucu ; Canzona 4 ; Battaglia. Giovanni de Macque (1550-1614) : Canzona francese ; Durezze e ligature ; Capriccio sopra un soggetto ; Consonanze stravaganti ; Canzona alla francese. Girolamo Frescobaldi (1550-1614) : Toccata cromatica per la levatione ; Toccata sesta (secondo libro) ; Bergamasca. Markus Utz à l’orgue Cesare Catarinozzi (XVIIIe) de l’église San Pietro e Andrea de Novalesa (Italie). 1 CD Tactus TC 550006. Code barre 8007194104295. Enregistré en mai 2006. Livret trilingue italien, anglais, français. Durée totale : 59’40’’.

 

Poursuivant son catalogue des orgues italiens, l’éditeur Tactus propose encore ici de l’inédit avec l’orgue de Novalesa, (Piémont), et un récital construit autour des plus grands maîtres de la littérature italienne pour orgue de la renaissance au baroque. Prenant quelques chemins de traverse, complète son programme avec le flamand De Macque, et l’allemand Kerll, largement inspirés par cette école qu’ils viendront étudier « in situ ». La mélodie et le rythme sont les deux piliers de ce répertoire au travers de ces bergamasques, caprices et autres canzone. Du coup, notre attention est tenue en haleine, surprise même à plusieurs reprises : Il n’est que d’écouter cette étrange et stupéfiante Toccata n° 7 de , disciple à Rome de Frescobaldi, dont le chromatisme audacieux se rapproche d’un discours des plus avant-gardistes, même pour nos oreilles contemporaines. Il est vrai que le tempérament mésotonique renforce cette impression forte, de dissonances, certes voulues par l’auteur. Les défauts apparents d’un système d’accord au clavier sont utilisés positivement pour produire des effets étranges. Cette œuvre est une véritable perle du baroque.

La Battaglia de Kerll, longtemps attribuée à l’espagnol Cabanilles, est un petit poème symphonique avant l’heure, relatant par toute une panoplie d’effets très suggestifs le déroulement d’une bataille, inspirée de celle de Janequin. Le pittoresque se retrouve encore avec le fameux coucou, relayé par l’incontournable rossignol, installé à demeure dans l’orgue, et quelques Consonances extravagantes (rapidement dissonantes) venues des Flandres par l’organiste De Macque, installé au royaume de Naples.

Tout ce monde coloré, vivant et burlesque est traduit magnifiquement par , lui aussi venu d’Allemagne et attiré par cette richesse d’écriture. Un jeu net et franc, un tempo giusto et un tactus parfait (c’est le cas de le dire) : cette battue si chère à Frescobaldi : « il faut jouer hors de la mesure ». C’est là le secret ! Une agogique indispensable, mais assise sur une solide horloge interne. Les romantiques suivront cet exemple avec le rubato, jusqu’à nos grands chefs d’orchestre dont en fût l’un des plus grands témoins.

L’orgue de Novalesa dont les éléments les plus anciens remontent au XVIIe siècle, est un très beau spécimen, restauré en 1973, et très recommandable pour le concert qui nous est offert ici.

(Visited 136 times, 1 visits today)

Plus de détails

Bernardo Pasquini (1637-1710) : Bergamasca. Michelangelo Rossi (1601-1656) : Toccata settima ; Corrente settima ; Partita sopra la romanesca ; Toccata 14. Girolamo Cavazzoni (1506-1577) : Recercar secondo ; Canzon sopra « il est bel et bon ». Johann Kaspar Kerll (1627-1693) : Capriccio supra il cucu ; Canzona 4 ; Battaglia. Giovanni de Macque (1550-1614) : Canzona francese ; Durezze e ligature ; Capriccio sopra un soggetto ; Consonanze stravaganti ; Canzona alla francese. Girolamo Frescobaldi (1550-1614) : Toccata cromatica per la levatione ; Toccata sesta (secondo libro) ; Bergamasca. Markus Utz à l’orgue Cesare Catarinozzi (XVIIIe) de l’église San Pietro e Andrea de Novalesa (Italie). 1 CD Tactus TC 550006. Code barre 8007194104295. Enregistré en mai 2006. Livret trilingue italien, anglais, français. Durée totale : 59’40’’.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.