Casse-Noisette revisité par Mihaïl Chemiakine

À emporter, Danse , DVD, DVD Danse

Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893) : Casse-Noisette, ballet en deux actes op. 71. Mise en scène, décors et costume : Mihaïl Chemiakine. Chorégraphie : Kirill Simonov. Lumière : Vladimir Lukasevitch. Avec : Irina Golub, Macha (Clara) ; Léonide Sarafanov, le Prince Casse-noisette. Étudiants de l’Académie du Ballet Russe. Artistes du Ballet Mariinski. Orchestre du Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg, direction : Valery Gergiev. Réalisation télévisée : Denis Caïozzi. Coproduction Théâtre Mariinski, Saint-Pétersbourg / Valery Gergiev Foundation, en association avec Bel Air Media, Paris. Filmé le 2 janvier 2007 au Théâtre Mariinski, Saint-Pétersbourg. Sous-titrage en anglais. 1 DVD Decca 0743217. Code barre : 044007432174. Zone 0. Durée : 88’18.

 

Qui ne connaît le ballet Casse-Noisette de Tchaïkovski, cette merveille féerique basée sur un conte d’Hoffmann, et qui est un peu à la danse et à la musique ce qu’Alice au Pays des Merveilles, avec ses frayeurs enfantines, est à la littérature ? Créé en décembre 1892 au Théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg, Casse-Noisette est le résultat de la collaboration du chorégraphe français naturalisé russe , de son assistant et du compositeur , ce dernier parfois sceptique vis-à-vis des exigences de Petipa et de la structure dramaturgique et chorégraphique du ballet.

Après la mort de Tchaïkovski, plusieurs chorégraphes s’attachèrent à « améliorer » la version Petipa-Ivanov : Alexandre Gorski pour le Bolchoï en 1919, et surtout Fédor Lopoukhov, bien plus moderniste, en 1928 pour le Mariinski devenu Kirov entre-temps. Toutefois la version Lopoukhov, considérée trop avant-gardiste, fut remplacée en 1934 par celle plus classique – et toujours au répertoire du Mariinski – de Vassili Vainonen.

La version enregistrée sur ce DVD est une récente production du prolifique  et du jeune chorégraphe  : créée à Saint-Pétersbourg en 2001, elle s’attache à réaliser une harmonieuse synthèse des versions précédentes tout en approfondissant la signification du récit original de E. T. A. Hoffmann ; totale réussite faisant entrer Casse-Noisette de plain-pied dans le XXIe siècle, elle apporte au ballet une véritable continuité dramatique où les frayeurs enfantines sont bien mieux mises en évidence, et d’ailleurs l’un des sommets de cette production – et aussi de la musique – la Valse des Flocons de Neige, associe le chœur en coulisse au chant d’enfants morts blafards tenant chacun une bougie en main, dans un cimetière abandonné. La fameuse Danse Arabe devient une Danse des Charmeurs de Serpents Orientaux, accomplie avec maîtrise par une jeune artiste d’une incroyable souplesse associée à un corps longiligne aux postures sinueuses inquiétantes.

Enfin Drosselmeyer, le parrain de la petite Clara (appelée Macha en Russie) à qui il a offert le Casse-Noisette, combine l’allure d’un Nosferatu malveillant à celle quelque peu grotesque du célèbre Valentin le désossé du Moulin-Rouge. Les rôles de Clara-Macha et du Prince Casse-Noisette sont tenus à la perfection respectivement par les très jeunes et qui allient idéalement danse et expression corporelle.

Côté purement musical, soulignons la direction précise et aérée de , non exempte toutefois de certaines vulgarités – fort heureusement rares – et imprécisions (notamment au début de l’acte II lorsque les traits de célesta abondent : gros cafouillage !) L’exécution est annoncée comme étant intégrale, ce qui n’a pas empêché Gergiev d’omettre la reprise voulue par Tchaïkovski de la Danse du Grand-Père à la fin de l’acte I, une décision déplorable qui rend cette danse ridiculement insignifiante. Si cette partition magique a déjà connu maintes versions par de plus somptueuses phalanges, on gardera à l’esprit que c’est dans ce même Théâtre Mariinski qu’elle fut créée.

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.