À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

Intégrale en tous points historique de l’orgue de Bach par Walter Kraft

Plus de détails

Johann Sebastian Bach (1685-1750) : L’œuvre pour orgue en 196 pièces. Walter Kraft sur 20 orgues historiques d’Allemagne, France, Suisse, Autriche, Hollande et Danemark. (Arlesheim, Klosterabtei, Ebersmünster, Marmoutier, Wöhrden, Haarlem, Lübeck, Leufsta bruks, Tonder, Mölln, Norden, Neuenfelde, Lüneburg, Stade, Ottobeuren, Weingarten, Bremervörbe, Amorbach). 12 CD Vox-musical concept MC 191. Code barre 85195000191. Enregistré de 1961 à 1967. Livret en anglais. Durée totale 14 heures environ.

 

Les anciens coffrets microsillons de l’éditeur Vox ressortent peu à peu en CD. Les fameux Beethoven du jeune Alfred Brendel sont désormais inclus dans le coffret intégral paru chez Brilliant Classics. En 2007, année Buxtehude, Vox proposait une intégrale de l’œuvre d’orgue par sur l’orgue de la Totentanz Capel de la Marienkirche de Lübeck. Aujourd’hui, c’est qui nous arrive avec cette somme de douze Cds regroupant l’essentiel de son œuvre pour orgue. Tout y est représenté : toccatas, fantaisies, préludes et fugues, concertos, sonates, partitas et les divers cycles de chorals.

Enregistrements précieux à plus d’un titre : d’abord ce coffret permet d’entendre vingt orgues historiques européens dans l’état dans lequel ils se trouvaient il y a plus de quarante ans : un véritable inventaire à un moment donné des plus précieux. Werner Jakob pour EMI avait suivi la même piste, peu de temps après.

Depuis un demi-siècle, un immense vent de renouveau a soufflé sur la vieille Europe : l’interprétation de la musique ancienne, la connaissance de la facture de l’orgue baroque a fait des pas de géants, permettant à certains instruments de retrouver leur son original, bien souvent perdu par d’hasardeuses transformations. C’est bien audible ici avec Norden, Stade ou Weingarten, qui sonne aujourd’hui bien mieux qu’à cette époque. Les restaurations de Jurgen Ahrend au début des années 80 furent à bien des égards révolutionnaires. Par contre, d’autres avaient gardé toute leur superbe baroque, comme les Silbermann d’Alsace (Marmoutier, Ebermünster), ou encore l’incroyable chef d’œuvre de l’abbaye d’Ottobeuren : (les deux orgues de chœur construits par K. J. Riepp).

Tout cela pour dire que ce coffret est surtout passionnant pour cela, encore que le jeu de ne démérite pas, et nous tient en haleine tout au long de ces nombreuses œuvres, que l’on re-écoute toujours avec bonheur. Les prises de son sont remarquables en ces années 60, et le transfert numérique très réussi : on a gommé le souffle des bande, les clocs, et les montages douteux.

Cette intégrale s’inscrit dans la ligne tracée par dès la fin des années 40 : retour à une manière de jouer en adéquation avec ces vieux orgues : touché mécanique avec de bonnes articulations, d’amples respirations, et des registrations claires, parfois inouïes, pour mettre en valeur le discours musical. Nous sommes déjà très loin de la manière post-romantique d’un Dupré ou d’un Schweitzer. Quelques moments émouvants parsèment ce coffret, en particulier les orgues d’Alsace, entendus dans toute leur pureté : le petit livre d’orgue à Marmoutier, et Ebersmünster sont des grands moments de la discographie Bachienne, d’autant que ces orgues restent à ce jour curieusement peu enregistrés.

Finalement, Walter Kraft est plus convaincant ici chez Bach que pour Buxtehude, même s’il fût son lointain successeur à Lübeck aux claviers de l’orgue de la Marienkirche. Bach est toujours plus fédérateur en matière de style, et diverses approches réussies toujours possible. Celle-ci vaut la peine d’être connue, écoutée. Elle possède un rôle pédagogique évident pour les jeunes et futures générations, elle porte un témoignage de l’interprétation de Bach à la moitié du XXe siècle. Elle comble également les oreilles qui découvrirent ces orgues au moment de leurs enregistrements.

(Visited 326 times, 1 visits today)

Plus de détails

Johann Sebastian Bach (1685-1750) : L’œuvre pour orgue en 196 pièces. Walter Kraft sur 20 orgues historiques d’Allemagne, France, Suisse, Autriche, Hollande et Danemark. (Arlesheim, Klosterabtei, Ebersmünster, Marmoutier, Wöhrden, Haarlem, Lübeck, Leufsta bruks, Tonder, Mölln, Norden, Neuenfelde, Lüneburg, Stade, Ottobeuren, Weingarten, Bremervörbe, Amorbach). 12 CD Vox-musical concept MC 191. Code barre 85195000191. Enregistré de 1961 à 1967. Livret en anglais. Durée totale 14 heures environ.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.