À emporter, Audio, Musique symphonique

Du beau violon, mais un peu trop de « bling bling »

Plus de détails

Alexandre Glazounov (1865-1936) : Concerto pour violon en la mineur op. 82. Piotr Ilyich Tchaïkovski (1840-1893) : Souvenir d’un lieu cher op. 42 ; Concerto pour violon en ré majeur op. 35. Vadim Gluzman, violon ; Orchestre Philharmonique de Bergen, direction : Andrew Litton. 1 SACD hybride BIS Records. Référence : BIS SACD 1432. Code barre : 7 318599914329. Enregistré en juillet 2007 à Bergen. Notice de présentation en : anglais, allemand et français. Durée : 70:58

 

untitledDécouvert par Isaac Stern, bardé de prix internationaux et compagnon d’études d’un autre brillant violoniste avec lequel il partage le même prénom, Vadim Gluzman mène une belle carrière internationale, bien qu’il soit très discret dans les pays francophones !

Ce disque de concerto associe deux « classiques » du genre, mais il a le mérite de nous proposer en intermède entre ces tubes, le Souvenir d’un lieu cher de Tchaïkovski dans l’orchestration de Glazounov. Initialement composée pour violon et piano, cette partition en trois parties, devient ici une séduisante rapsodie pour violon et orchestre ; le « lieu cher » en question étant le domaine de Madame von Meck où l’auteur passa une partie de l’été 1879. La version orchestrée fut publiée par l’éditeur du grand homme trois ans après son décès.

Techniquement impérial, Gluzman propose une version simple mais chantante du concerto de Glazounov. Les choses se compliquent un peu dans le Tchaïkovski. Certes, la sonorité lumineuse alliée à une technique hors pair, font leur effet, mais on a l’impression que le soliste, se plait à sur-jouer certains passages, essentiellement dans un premier mouvement trop intentionné qui fait parfois trop « yo-yo » mélodique.

L’ est l’une des plus vieilles phalanges mondiales. Cependant, la direction de l’orchestre a eu la curieuse idée de nommer le très routinier à la tête de cette formation séculaire ! Dès lors, son accompagnement impersonnel et passe partout sert juste de luxueux faire valoir au soliste.

Une prise de son ultra-démonstrative de Bis complète notre impression générale, c’est très brillant techniquement, mais un peu trop « bling bling » pour se fondre aux sommets d’une discographie bardées de nombreuses (et légendaires !) références.

(Visited 115 times, 1 visits today)

Plus de détails

Alexandre Glazounov (1865-1936) : Concerto pour violon en la mineur op. 82. Piotr Ilyich Tchaïkovski (1840-1893) : Souvenir d’un lieu cher op. 42 ; Concerto pour violon en ré majeur op. 35. Vadim Gluzman, violon ; Orchestre Philharmonique de Bergen, direction : Andrew Litton. 1 SACD hybride BIS Records. Référence : BIS SACD 1432. Code barre : 7 318599914329. Enregistré en juillet 2007 à Bergen. Notice de présentation en : anglais, allemand et français. Durée : 70:58

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.