Plus de détails

Zoltán Kodály (1882-1967) : Háry Janos-Suite ; Soir d’été ; Variations sur un thème populaire hongrois « Le Paon ». Orchestre symphonique de la radio de Hongrie, direction : Ádám Fischer. 1 CD BMC. Référence BMC CD 141. Code barre : 5 998309 301414. Enregistré en mai 2007 à Budapest. Notice de présentation en hongrois, français et anglais. Durée : 68’48

 

, le frère d’Ivan Fischer, fait un retour aux premiers plans discographiques. Alors qu’une nouvelle intégrale des symphonies de Haydn est en cours chez MDG, revoilà le chef hongrois dans une nouvelle anthologie Kodály Entreprise courageuse car le musicien avait précédemment gravé les plus belles pages du compositeur pour Nimbus, galettes disponibles à un prix misérable chez le repiqueur « low cost » Brilliant.

Dans la célèbre suite d’Háry Janos, se plait à raconter une histoire bourrue. Pas d’esthétisme, mais une vérité brute et narrative qui s’appuie sur la verdeur des timbres de la phalange radiophonique hongroise. La gestion des tempi est assez idéale et le chef insiste sur l’humour des différentes sections. C’est incontestablement l’une des plus intéressantes versions modernes.

Les choses se compliquent avec les beaux et rêveur Soir d’été. Le chef semble un peu trop respectueux des indications et privilégie la lettre sur l’esprit. On restera donc fidèles à la lecture lumineuse de l’Orpheus Chamber Orchestra (DGG). On descend encore d’un cran avec une lecture, bien trop sage, des Variations sur le thème du Paon. Certes, cette vision est probe et menée avec tact, mais la concurrence discographique est assez redoutable avec des chefs déchaînés comme Solti (Decca) ou Dorati (Decca) sans oublier le live démentiel de Fritz Reiner à New-York (Arlecchino).

On a souvent lu que la création de l’orchestre du Festival de Budapest par Ivan Fischer avait attiré les meilleurs musiciens hongrois. Ce disque semble le confirmer tant le valeureux orchestre de la radio évolue à plusieurs niveaux en dessous de la phalange concurrente en terme de fini instrumental et de cohésion d’ensemble. De plus la prise de son est un peu sèche et manque de chaleur, c’est assez dommage dans une musique si lumineuse.

Plus de détails

Zoltán Kodály (1882-1967) : Háry Janos-Suite ; Soir d’été ; Variations sur un thème populaire hongrois « Le Paon ». Orchestre symphonique de la radio de Hongrie, direction : Ádám Fischer. 1 CD BMC. Référence BMC CD 141. Code barre : 5 998309 301414. Enregistré en mai 2007 à Budapest. Notice de présentation en hongrois, français et anglais. Durée : 68’48

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.