tous les dossiers(1)

Zygel nous fait la leçon sur Schubert

À emporter, Documentaire, DVD, DVD Musique, Musique de chambre et récital

Jean-François Zygel : La Leçon de musique : Schubert avec la participation de Nora Gubisch (mezzo), Laurent Alvarro (baryton), du Quatuor Ébène : Pierre Colombet et Gabriel le Magadure (violons), Mathieu Herzog (alto) et Raphaël Merlin (violoncelle) avec Benjamin Berlioz (contrebasse). Réalisation : Stephan Aubé. Production : Point du Jour/Sceren-CNDP/Naïve. 1 DVD + 1 CD Naïve DR2129, code barre : 822186021293. Filmé au Théâtre du Châtelet le 16 mai 2007. Durée : 90’58’’.

 

nous propose ici une passionnante prestation musico-pédagogique, une de plus pour notre plus grand plaisir, consacrée cette fois à la musique de . Filmé au théâtre du Châtelet l’année dernière, il est accompagné d’un quintette à cordes et d’un couple de chanteurs. Avec lui-même au piano, nos huit musiciens sont ainsi armés pour tenter de nous faire saisir l’essentiel de ce qu’est la musique de Schubert. Zygel passe ainsi en revue les quelques partitions incontournables de notre Viennois et nous explique en autres la Sonate pour Arpegionne et piano, le quatuor La jeune Fille et la Mort (doublé de son lied d’origine), le quintette La Truite (idem), Le Roi des Aulnes, le Trio en mi bémol ou bien même encore des passages de la Symphonie inachevée.

À chaque fois, les extraits sont assez courts – pourtant Schubert sait parfois prendre son temps – mais très efficaces, et les explications suffisamment claires pour le grand public non musicien même si il est très difficile de parler de musique sans évoquer un minimum de détails techniques. Le discours n’est jamais ennuyeux et son texte plein d’humour (pour un musicologue, c’est plutôt rare) parvient à embarquer tout son auditoire qui ne semble pas manifester d’ennui ni de lassitude à la succession des exemples musicaux mais qui, au contraire, est d’une écoute vraiment remarquable.

Un CD audio complète intelligemment le DVD et nous permet d’entendre des mouvements entiers des œuvres évoquées dans la vidéo. Les interprètes sont de tout premier ordre : on peut citer Paul Badura-Skoda, Jörg Demus ou le Quatuor Mosaïques avec une mention spéciale pour le premier mouvement de la Symphonie Inachevée dirigée par Christoph Spering à la tête du Das Neue Orchester, qui est une petite merveille.

En conclusion, cet album mauve (comme la chemise de Zygel) est à se procurer et à se passer et repasser. Il est à noter qu’il est permis de diffuser ce DVD en classe, ce dont les enseignants ne se priveront certainement pas.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.