À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

Alexandre Tharaud et les Préludes de Chopin, une grande heure de musique

Plus de détails

Frédéric Chopin (1810 – 1849) : 24 Préludes op.28 ; Trois nouvelles études ; Prélude op.45 ; Petit Prélude en la bémol majeur. Federico Mompou (1893 – 1987) : Música callada n°15 ; Prélude n°9 ; El lago. Alexandre Tharaud, piano. 1 CD Harmonia Mundi HMC901982, code barre : 794881867820. Enregistré à l’Ircam à Paris en juin 2007. Notice trilingue en français, anglais et allemand. Durée : 58’07

 

Les Clefs ResMusica

On le sait, Chopin a été très fortement marqué par la musique de clavier de Jean Sébastien Bach en général et par le Clavier bien tempéré en particulier. Il paraît qu’il le jouait intégralement tous les jours en manière d’échauffement. « Coincé » à Majorque au cours de l’hiver 1838-1839 avec George Sand, il y écrit cette série de Préludes. Tout comme chez Bach, ils parcourent les vingt-quatre tonalités majeures et mineures en montant par les tons en dièses : do majeur et la mineur (aucun), sol majeur et mi mineur (un dièse), etc. Mais à la différence du musicien allemand, les Préludes de Chopin ont la particularité de ne préluder … à rien du tout ! Ici, aucune fugue n’est prévue. On trouve seulement des pièces dont la durée est généralement brève (moins d’une minute pour près de la moitié d’entre elles), exception faite du Prélude n°15 qui dépasse les cinq minutes. Chacune de ces miniatures extraordinaires nous plonge dans un univers sonore particulier et nous raconte une histoire différente. Le pianiste semble avoir très bien et longuement mûri son affaire, car son interprétation de ce cycle est pour le moins très convaincante. Il nous prend par la main à chaque fois et, à chaque fois, on le suit sans discuter dans l’atmosphère qu’il a créée. Pour compléter ce programme, il nous propose encore du Chopin avec Trois nouvelles &tudes ainsi que deux préludes isolés. Là encore, la magie prend même si ces pièces sont beaucoup plus détendues et qu’aucun drame ne s’y joue, comparées aux Préludes. Pour compléter encore cet enregistrement, a choisit un autre Frédéric pianiste, Mompou. Le numéro 15 d’un des quatre recueils des Música callada (musique du silence) est ainsi directement issu du célèbre Prélude n°4 et il est vrai que l’on y retrouve le même côté désespéré sans parler du thème qui est repris. Quant au Prélude n°9 et à El Lago (le lac), la filiation avec Chopin est très claire et notre pianiste – qui a l’habitude de jouer ces pièces en bis – a eu raison de les intégrer dans cet album.

Vous l’avez compris : interprétation parfaite, enregistrement excellent, packaging intelligent et belle pochette, sans oublier une notice intéressante et très lisible : voilà sans contestation possible les ingrédients d’une grande petite heure de musique. Tiens, on va le remettre dans le lecteur.

 

Plus de détails

Frédéric Chopin (1810 – 1849) : 24 Préludes op.28 ; Trois nouvelles études ; Prélude op.45 ; Petit Prélude en la bémol majeur. Federico Mompou (1893 – 1987) : Música callada n°15 ; Prélude n°9 ; El lago. Alexandre Tharaud, piano. 1 CD Harmonia Mundi HMC901982, code barre : 794881867820. Enregistré à l’Ircam à Paris en juin 2007. Notice trilingue en français, anglais et allemand. Durée : 58’07

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.