À emporter, CD, Concours, Musique de chambre et récital

Concert convenu de clôture d’un concours

Plus de détails

Dimitri Chostakovitch (1906–1975) : Trio pour piano et cordes n°2 en mi mineur op.67 par le Trio Con Spirito (Tatiana Kolesova : piano, Pavel Milyukov : violon et Georgy Kolesov : violoncelle). Piotr Illitch Tchaïkovski (1840–1893) : Pezzo capriccioso op.62 par Adam Krzeszowiec, violoncelle et Piotr Salajczyk, piano ; Valse-Scherzo op.34 par Sergey Malov, violon et Haruko Ueda, piano. Mstislav Rostropovitch (1927 – 2007) : Humoresque op.5 par Kaori Yamagami, violoncelle et Haruko Ueda, piano. Eugène Ysaÿe (1858 – 1931) : Sonate n°3 op.27 par Hrachya Avanesyan, violon ; Caprice d’après l’étude en forme de valse de Camille Saint-Saëns par Jae-Won Lee, violon et Haruko Ueda, piano. Henri Dutilleux (né en 1916) : Trois strophes sur le nom de Sacher par Norbert Anger, violoncelle. Maurice Ravel (1875 – 1937) : Trio avec piano en la mineur par le Trio Con Fuoco (Samuel Parent : piano, Sullimann Altmeyer : violon et Gauthier Herrmann : violoncelle). 1 CD Vibrarte VIBED08, code barre : 3760024449502. Enregistré à la Comédie des Champs Élysées, Paris, le 18 février 2008. Pas de notice. Durée : 70’07.

 

Concert convenu de clôture d’un concours est un violoniste d’origine roumaine qui, depuis une bonne vingtaine d’années, a remporté un nombre impressionnant de concours internationaux. Ayant joué en soliste avec de nombreux orchestres un peu partout dans le monde, il semble néanmoins avoir une prédilection pour la musique de chambre. C’est à ce titre qu’il a récemment créé Vibrarte, qui est un concours international de musique de chambre et dont cet album reflète le concert des lauréats.

Pour la session 2009, les disciplines choisies seront le violon, le piano et le chant. Mais revenons à 2008, qui nous a permis d’entendre du violon, du violoncelle et du trio avec piano. Il n’y a rien à dire sur les lauréats en eux-mêmes car puisqu’ils ont remporté le concours, ce sont forcément des interprètes d’un excellent niveau, tant technique que du point de vue de l’interprétation. Non, ce qui gène le plus, à froid en écoutant ce disque, c’est la relative indigence du programme proposé. Bien sûr, à la lecture du nom des compositeurs, on retrouve des pointures comme Chostakovitch, Tchaïkovski, Rostropovitch ou Ysaÿe, mais si les œuvres de ces musiciens qui nous sont jouées ici sont virtuoses, acrobatiques, périlleuses, enfin tout ce que vous voudrez, elles ne contiennent finalement que très peu de musique mais des mises en valeur des interprètes un peu vaines. L’ennui c’est que ce chapelet de partitions « de concours » se prolonge pendant les deux premiers tiers du disque ; c’est beaucoup et c’est beaucoup trop. La délivrance arrive, bien qu’un peu trop tardivement, à la fin du programme avec les Trois strophes sur le nom de Sacher pour violoncelle seul de Dutilleux et le Trio avec piano de Ravel. Enfin, l’auditeur peut goûter avec bonheur et la valeur intrinsèque des compositions et la qualité de leurs interprétations ; bref, nous écoutons alors de la musique. Espérons que le concert de l’année prochaine corrigera ce défaut de jeunesse et que nous aurons alors droit à de jeunes artistes choisissant un peu mieux leur répertoire. C’est tout ce que nous pouvons leur souhaiter.

Plus de détails

Dimitri Chostakovitch (1906–1975) : Trio pour piano et cordes n°2 en mi mineur op.67 par le Trio Con Spirito (Tatiana Kolesova : piano, Pavel Milyukov : violon et Georgy Kolesov : violoncelle). Piotr Illitch Tchaïkovski (1840–1893) : Pezzo capriccioso op.62 par Adam Krzeszowiec, violoncelle et Piotr Salajczyk, piano ; Valse-Scherzo op.34 par Sergey Malov, violon et Haruko Ueda, piano. Mstislav Rostropovitch (1927 – 2007) : Humoresque op.5 par Kaori Yamagami, violoncelle et Haruko Ueda, piano. Eugène Ysaÿe (1858 – 1931) : Sonate n°3 op.27 par Hrachya Avanesyan, violon ; Caprice d’après l’étude en forme de valse de Camille Saint-Saëns par Jae-Won Lee, violon et Haruko Ueda, piano. Henri Dutilleux (né en 1916) : Trois strophes sur le nom de Sacher par Norbert Anger, violoncelle. Maurice Ravel (1875 – 1937) : Trio avec piano en la mineur par le Trio Con Fuoco (Samuel Parent : piano, Sullimann Altmeyer : violon et Gauthier Herrmann : violoncelle). 1 CD Vibrarte VIBED08, code barre : 3760024449502. Enregistré à la Comédie des Champs Élysées, Paris, le 18 février 2008. Pas de notice. Durée : 70’07.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.