Banniere-ClefsResmu-ok

L’École de l’Opéra de Pékin

À emporter, Danse , Documentaire, DVD, DVD Danse

Les Enfants de l’Opéra de Pékin, une minute sur scène, dix ans de travail. Film de Don Kent et Christian Dumais-Lvowski. Son : Antoine Rodet. Producteurs : François Duplat et Patricia Houtart. 1 DVD Bel Air Classiques BAC038. Code barre : 3 760115 300385. Enregistré à l’École de l’Opéra de Pékin. Menu et versions en français, anglais, allemand. Format image : 4/3 NTSC. Format son : Stéréo. Zones : toutes zones. Durée : 52’

 

A l’aube de l’ouverture des Jeux Olympiques qui se produiront cette année à Beijing, Bel Air Classiques édite un documentaire sur l’École de l’Opéra de Pékin. Le rapprochement que nous faisons entre ces deux évènements n’est pas anodin à bien des égards ; et l’on pardonnera que l’on soit subjectif et occidental dans la vision de ce documentaire.

Comment ne pas s’offusquer de voir des enfants de 6 ans se lever aux aurores pour débuter la journée avec des exercices d’une difficulté extrême et sollicitant si durement le corps, à un âge où la croissance n’est pas terminée et où l’activité musculaire doit rester des plus raisonnables. Il est vrai que nous faisons pâle figure en Occident avec nos danseuses qui se plaignent de leurs pointes et de leur arthrose à 50 ans. Le documentaire ne veut pourtant pas donner cette image, le ton est journalistique et tente d’être le plus distancié possible. Mais l’on ne voit pas de traitements différents entre les gymnastes qui préparent les JO dès l’âge de 5 ans avec une dizaine d’heure d’entraînements quotidiens et ces jeunes élèves, enfants ou adolescents, qui, en plus de cet entraînement physique surexploité, doivent intégrer le chant, des techniques de combat, de maquillage, d’acrobaties.

Forcément, l’utilisation du mot opéra ne désigne qu’imparfaitement ce que les spectacles recouvrent véritablement ; il n’est pas question de chant uniquement, comme en Occident, mais d’un spectacle complet avec toutes sortes d’utilisations des arts, les jeunes enfants étant des artistes utilisant toutes les capacités du corps : chant, danse, acrobaties, utilisation d’instruments de musique. Mais l’instrumentalisation de ces prodiges dont on force les qualités innées les rapproche plus de la bestialisation (que l’on n’y voit pas un terme péjoratif, mais étayons cela en disant que l’exploitation disproportionnée du corps, sans réflexion sur les conséquences à long terme, les amène à un comportement destructif : si je ne suis pas capable de faire cela, je serai évincé[e]… La loi de la jungle existe là aussi !) que de l’artistique d’un art dont la codification daterait du XIXème siècle. Certes le résultat est visuellement superbe.

Toutefois, nous sommes persuadés que la tendance actuelle à injecter de l’adrénaline par l’expédient artificiel de l’exploit physique va à l’encontre de l’artistique pur, et si nous n’étions pas habitués à cette fascination des prouesses vaines, nous n’exigerions nullement des petits chinois (mais aussi, de nos gymnastes, de nos danseurs) le sacrifice de leur santé future.

Nous ne savons si un texte comme celui-ci ne pourrait être toléré dans un pays dont la communication est, tout du moins ce qu’il nous en est permis de voir, des plus contrôlées. Mais, si jamais il était possible que nous puissions engager une réflexion, comme nous y enjoint ce documentaire, sur l’art et sa relation au corps (qui doit donc rester modérée), nous nous devons de le faire. Pour que nos danseurs, nos gymnastes ne se retrouvent pas avec des hanches en ferraille à quarante ans…

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.