À emporter, Audio, Cinéma

Alexandre Desplat à l’affiche du blockbuster français Largo Winch

Plus de détails

Alexandre Desplat : Largo Winch. London Symphony Orchestra. Chet Nuneta, voix ; David Arch, piano ; Iurie Morar, cymbalum ; Jeff Boudreaux, percussions. 1 CD Varèse Sarabande réf. VSD-6943. Code barre : 4-005939-694326. Enregistré à Abbey Road et au Studio Accousti. Durée : 64’39’’.

 

Largo Winch est sans aucun doute le film d’action le plus attendu de cette fin d’année. Et pour cause, le film de Jérôme Salle (Anthony Zimmer) est l’adaptation des deux premiers tomes de la bande dessinée éponyme de Jean Van Hamme et Philippe Francq (L’Héritier / Le Groupe W). Une adaptation Bondienne plus ou moins fidèle (le personnage de Simon Ovronnaz a été évincé) qui traîne depuis des années et qui sort enfin sur nos écrans ce 17 décembre 2008.

Le film retrace le destin de Largo (Tomer Sisley), adopté dans un orphelinat bosniaque par le puissant Nerio Winch, fondateur et principal actionnaire du groupe W. Lorsque le milliardaire est assassiné, le jeune homme, accusé à tort de trafic de drogue, vient d’être jeté en prison en Amazonie. Pour hériter de son père et sauver sa peau, Largo doit déjouer un complot visant à prendre le contrôle de l’empire Winch.

a posé ses bagages en France entre deux productions américaines afin de composer la musique de ce blockbuster bien de chez nous. Comme d’habitude avec le compositeur français, il faut dépasser la première écoute – décevante – et assimiler plusieurs fois le CD avant d’apprécier à sa juste valeur la partition qu’il a composé pour le film de Jérôme Salle. Une musique raffinée et enlevée aux orchestrations brillantes (rappelant souvent les partitions élégantes que John Barry a concocté pour la saga James Bond), servie par un thème magnifique, et distillant quelques sonorités d’Europe de l’Ouest (cymbalum, orgue de barbarie synthétique, voix de Chet Nuneta) afin de rappeler les origines du personnage principal.

On pourra regretter le manque de nervosité et les quelques facilités compositionnelles (des rythmes branchouilles à la John Powell qui semblent sortis du logiciel Stylus) mais ce ne serait pas rendre justice à l’exigence et au sens du détail dont ce compositeur hors pair qui n’a même pas cinquante ans fait preuve à chaque seconde. A ce titre, quelque soit la place que prend la musique de Largo Winch dans le film (parfois un peu trop présente), le disque mérite d’être écouté… en attendant la musique du prochain David Fincher, nominée aux Golden Globe, (The Curious Case of Benjamin Button) et du prochain Terence Malick (The Tree Of Life).

(Visited 434 times, 1 visits today)

Plus de détails

Alexandre Desplat : Largo Winch. London Symphony Orchestra. Chet Nuneta, voix ; David Arch, piano ; Iurie Morar, cymbalum ; Jeff Boudreaux, percussions. 1 CD Varèse Sarabande réf. VSD-6943. Code barre : 4-005939-694326. Enregistré à Abbey Road et au Studio Accousti. Durée : 64’39’’.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.