À emporter, CD, Musique d'ensemble

Johann Sebastian Bach dans la réjouissance

Plus de détails

Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Suites pour orchestre BWV 1066-69. Akademie für Alte Musik Berlin. 2 CD + Catalogue 2008-2009 Harmonia Mundi HMX2901578. 79. Code barre : 794881868025. Enregistré en septembre 1995 (réédition 2008). Notices trilingues (français, anglais, allemand) excellentes. Durée : 98’

 

119065478Que voilà une initiative intelligente de la part du label français Harmonia Mundi de promouvoir l’ensemble de sa production pour son cinquantième anniversaire : un imposant catalogue papier 2008-09 est joint à l’un de ses plus prestigieux enregistrements, cette excellente interprétation des quatre Suites pour orchestre BWV 1066-69 par l’ ; mais, de plus, le second disque permet d’explorer dans le détail le catalogue interactif, avec images et extraits sonores. C’est la raison pour laquelle ce second CD ne contient que la Suite n°3 BWV 1068, alors que le premier nous en offre les trois autres.

Les Suites BWV 1066-69 (aussi appelées Ouvertüren) et les Concertos Brandebourgeois BWV 1046-51 constituent les pages orchestrales les plus populaires du Cantor, et le temps n’est heureusement plus à l’exécution de ces œuvres par des orchestres symphoniques modernes qui en défiguraient la plupart du temps l’équilibre sonore. Par conséquent, il est bon de rappeler la composition instrumentale de ces Suites qui, par leur esprit, appellent néanmoins des effectifs plus étoffés que ceux des Concertos Brandebourgeois, à l’exception toutefois de la Suite n°2 pour flûte et cordes, plus dans l’esprit de la musique de chambre : Suite n°1 en ut BWV 1066 pour deux hautbois, deux violons, viola, basson avec clavecin ; précisons au sujet de la « viola » qu’il ne s’agit pas de la viole ténor tenue entre les genoux, ni de la viole d’amour, mais bien de la viola da braccio à quatre cordes en quintes, semblable à notre alto. Suite n°2 en si mineur BWV 1067 pour flûte traversière, deux violons, viola et basse continue. Suite n°3 en ré BWV 1068 « à dix instruments » : deux hautbois, trois trompettes (trompettes-clarini en ré aigu), timbales, deux violons, alto viola et basse. Suite n°4 en ré BWV 1069 « à douze instruments » : trois hautbois, trois trompettes (clarini), timbales, deux violons, viola et continuo.

Pour des raisons d’équilibre sonore – justifiables musicologiquement – l’ utilise, dans les Suites n°1, 3 et 4, jusqu’à vingt cordes, mais pour les mêmes raisons, elle se limite à cinq (une par partie) dans la Suite n°2. Les interprétations résultantes de l’ensemble berlinois sont extrêmement vivantes et soutiennent constamment l’intérêt par leur intelligence et leur cohésion bien équilibrée. Si certains tempi peuvent parfois étonner, il est clair que leur question chez Bach ne sera jamais totalement résolue ni tranchée catégoriquement.

Une caractéristique particulière de ces exécutions est le respect absolu de toutes les reprises sans exception : elles sont mêmes observées – fait très rare – dans les da capo des Bourrées, Gavottes, Menuets et autres Passe-pieds, sans amener la moindre lassitude chez l’auditeur, ce qui est la preuve d’une vision inventive et constamment passionnante.

Tout cela participe donc à une véritable réjouissance !

Plus de détails

Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Suites pour orchestre BWV 1066-69. Akademie für Alte Musik Berlin. 2 CD + Catalogue 2008-2009 Harmonia Mundi HMX2901578. 79. Code barre : 794881868025. Enregistré en septembre 1995 (réédition 2008). Notices trilingues (français, anglais, allemand) excellentes. Durée : 98’

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.