À emporter, Audio, Opéra

Haydn opératique : Bonitatibus et spiritus

Plus de détails

Joseph Haydn (1732-1809) : L’infedeltá costante. Operatic Arias and Overtures. Anna Bonitatibus, mezzo-soprano. Il Complesso barocco, pianoforte et direction : Alan Curtis. 1 CD Deutsche Harmonia Mundi. Référence et code barre : 8 86973 26322 8. Enregistré du 10 au 13 février 2008 à la Villa San Fermo, Lonigo, Italie. Notice trilingue (français, anglais, allemand). Durée : 78’03’’

 

Si est surtout reconnu, plus ou moins à juste titre, comme étant «le père de la symphonie», novateur également dans le domaine du quatuor à cordes, il est cependant moins mis en valeur à travers ses opéras. Pourtant, il en écrit plus d’une dizaine durant sa vie, puisqu’il en reste aujourd’hui treize.

Ce CD offre un aperçu de cette facette quelque peu cachée du compositeur en proposant à l’auditeur une sélection d’ouvertures (La fedeltá premiata, Orlando paladino, La vera costanza, L’isola Disabitata) et d’airs (les mêmes, plus L’infedeltá delusa, Arianna a Naxos) extraits de ses opéras. S’ajoutent également deux airs extraits, pour le premier, de L’isola di Alcina de Gazzaniga et pour le second, de la Frascatana de Paisiello. L’ensemble du répertoire proposé est donc de bonne tenue, varié et vivifiant.

L’interprétation d’ est sensible, investie, précise. Elle fait montre d’une belle technique vocale et d’un beau sens de la dramatisation. L’orchestre, sous la baguette énergique d’ sait se mettre en valeur quand il le faut et quand il le peut, comme dans les sinfonie initiales, et soutenir de manière tour à tour discrète ou plus présente la chanteuse soliste. L’articulation et l’équilibre contribuent à la clarté du discours musical. A noter également l’accompagnement au pianoforte par dans le dernier air extrait d’Arianna a Naxos, qui donne une couleur différente.

Au final, la variété des extraits proposés ici fait découvrir un Haydn dans un répertoire peu connu, parfois proche de Gluck (cf. l’air «Placidi ruscelletti» extrait de La fedeltá premiata) ou de Mozart (air «Ad un guardo» extrait d’Orlando paladino) par exemple. A découvrir, même si les œuvres ne révèlent pas une grande originalité. Un bon moment en perspective.

(Visited 103 times, 1 visits today)

Plus de détails

Joseph Haydn (1732-1809) : L’infedeltá costante. Operatic Arias and Overtures. Anna Bonitatibus, mezzo-soprano. Il Complesso barocco, pianoforte et direction : Alan Curtis. 1 CD Deutsche Harmonia Mundi. Référence et code barre : 8 86973 26322 8. Enregistré du 10 au 13 février 2008 à la Villa San Fermo, Lonigo, Italie. Notice trilingue (français, anglais, allemand). Durée : 78’03’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.