Plus de détails

Pietro Vinci (1515-1584) : Secondo libro di ricercari a tre voci, primo libro della musica a due voci. Diego Cannizzaro à l’orgue Giuseppe Speradeo 1666 de l’église de Saint Pantaléon de Alcara Li Fusi, Messina, Sicile, Italie. 1 CD Tactus TC 512201. Code barre : 8007194104028. Livret trilingue (français, italien, anglais). Enregistré du 7 au 9 septembre 2006. Durée totale 60’20’’

 

Passionnante collection discographique de l’éditeur italien Tactus qui prospecte également en Sicile, où foisonnent des centaines d’orgues, remontant parfois à la Renaissance, et souvent conservés dans leur état d’origine. Un important travail s’y opère aujourd’hui : constitution d’un inventaire général des orgues de cette île, carrefour de la méditerranée, et restaurations nombreuses afin de préserver un patrimoine exceptionnel.

Plusieurs voyages d’étude nous ont déjà montré tout le travail qui se fait en ce domaine, et dont est l’un des plus actifs artisans. Professeur en musicologie à l’université de Palerme, organiste de la cathédrale de Céfalù, cet artiste ne cesse de faire découvrir au monde entier les richesses organistiques de son île. Exemple : ce disque qui à la fois nous fait entendre un spécimen étonnant construit dans la deuxième moitié du XVIIe siècle pour une église proche de Messine, récemment restauré, au service d’une musique rare d’un certain , lui-même Sicilien. Certes, à la Renaissance, on peut considérer qu’il n’existait finalement en Europe, qu’un seul type d’orgue, voire d’écriture : époque de recherches tous azimuts ! Ici l’écriture rappelle certains espagnols comme Antonio de Cabezòn, ou Diego Ortiz, contrepoints austères et savants, au service d’un orgue aux timbres bâtis sur des jeux de principaux, jusqu’au plein-jeu. Appelé à divers postes d’organistes, terminera sa carrière à Bergame. Son œuvre d’orgue se compose d’une série de 14 ricercari à trois voix, et d’une série de duos, d’écriture plus libre, et portant des noms propres de lieu ou de personnages siciliens.

Cette musique est le creuset dans lequel de grands compositeurs iront puiser leurs diverses inspirations. On pense aux duetti de Johann Sebastian Bach par exemple. défend magnifiquement cette musique par un jeu subtil et raffiné. Il sait choisir des registrations qui mettent en valeur les œuvres et les timbres éclatants de l’orgue du facteur Speradeo. Il s’agit là de la septième restauration Sicilienne, opérée en l’an 2000 par Francesco Oliveri, dans un vaste programme mis en route depuis une vingtaine d’année. Tactus peut continuer son encyclopédie des orgues de Sicile, car déjà, une dizaine d’orgues restaurés sont prêts à être enregistrés et connus des mélomanes. A suivre…

(Visited 265 times, 1 visits today)

Plus de détails

Pietro Vinci (1515-1584) : Secondo libro di ricercari a tre voci, primo libro della musica a due voci. Diego Cannizzaro à l’orgue Giuseppe Speradeo 1666 de l’église de Saint Pantaléon de Alcara Li Fusi, Messina, Sicile, Italie. 1 CD Tactus TC 512201. Code barre : 8007194104028. Livret trilingue (français, italien, anglais). Enregistré du 7 au 9 septembre 2006. Durée totale 60’20’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.